21 Avril 2017

Sénégal: mouvement d'humeur de pensionnaires de l'inefja de thies suite a l'exclusion de 6 des leurs - la direction parle d'indiscipline caracterisee, de desobeissance et de violence gratuite

Les pensionnaires de l'Institut National d'Education et de Formation des Jeunes Aveugles (INEFJA) de Thiès ont manifesté hier, jeudi matin 20 avril, pour protester contre l'exclusion de six (6) de leurs camarades. En réponse à l'interpellation de ces pensionnaires, la Direction de l'INEFJA, précise que cette décision résulte du fait que ces derniers ont violemment séquestré et ligoté un des leurs âgé de dix ans. Donc l'autorité dit avoir sanctionné l'indiscipline caractérisée de ce groupe qui fait régner à l'institut le mépris de la réglementation, la désobéissance et la violence gratuite.

«Le dimanche 26 février 2017, six pensionnaires de l'Institut national d'Education et de Formation des Jeunes Aveugles (INEFJA) de Thiès ont violemment séquestré, puis ligoté et agressé un autre pensionnaire, âgé de dix ans, inscrit dans l'établissement en classe de CP, lui occasionnant des blessures avec une incapacité de travail de sept (07) jours ; cette incapacité a été dûment constatée, le 27 février 2017, par le médecin du District sanitaire de Thiès». C'est la Direction de l'Institut National d'Education et de Formation des Jeunes Aveugles (INEFJA) de Thiès, un centre qui n'accueille que des jeunes non-voyants, qui apporte ainsi des précisions par rapport à l'interpellation des pensionnaires de l'institut qui ont manifesté hier, jeudi matin 20 avril, pour protester contre l'exclusion de six (6) de leurs camarades.

Selon un communiqué signé le directeur Mansour Ndior, «au vu de la gravité de ces événements, le Conseil de discipline de l'établissement a été saisi et s'est réuni le 1er mars 2017. Après avoir entendu les incriminés qui ont reconnu les faits et demandé la clémence, en présence de deux de leurs représentants (un élève et un parent d'élèves) qu'ils avaient désignés pour assurer leur défense, le Conseil, au vu de la cruauté des méthodes employées, de la gravité des blessures infligées et compte tenu du fait que ces pensionnaires n'en étaient pas à leur première agression contre d'autres élèves, a proposé à l'unanimité leur exclusion de l'INEFJA, tout en leur permettant de continuer leur scolarité dans leurs établissements d'application ; cette proposition a été approuvée par la décision ministérielle n° 6007 du 13 avril 2017», lit-on dans le document.

Et, dans son rapport transmis au ministre de l'Education nationale, le Conseil de discipline «constate et regrette encore une fois l'indiscipline caractérisée de ce groupe qui fait régner à l'institut le mépris de la réglementation, la désobéissance et la violence gratuite» et note plus loin «l'indifférence de ces élèves aux sanctions déjà prises à leur encontre» à l'occasion de précédents actes d'indiscipline ou de violence dont ils étaient les auteurs. A en croire la source, «contrairement à leurs allégations, une délégation constituée par quatre (04) d'entre eux et un parent d'élèves, a déjà été reçue mercredi 19 avril 2017, jour de Conseil des ministres, par le Secrétaire général du ministère de l'Education nationale, au nom et pour le compte du ministre».

Et la Direction de relever que c'est «la réalité des faits et il importe de souligner que l'administration de l'établissement a effectué toutes les démarches nécessaires afin que la plainte, déposée par le père de l'agressé auprès de la Police du 1er arrondissement de Thiès et appuyée par l'Observatoire de Lutte contre la Maltraitance et les Abus sexuels du Centre de Guidance infantile et familiale de Dakar (CEGID), soit retirée». Et «compte tenu des multiples efforts consentis par l'Etat, sur le plan tant pédagogique que logistique, pour mettre les pensionnaires de l'INEFJA dans les meilleures conditions d'apprentissage, il importe donc de prendre les dispositions nécessaires pour leur assurer un environnement de vie et d'étude apaisé et sécurisé».

Sénégal

Report des élections législatives - Y'En A Marre appose son vêto

La question du report des élections soulevée par le président du groupe parlementaire de Bby,… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.