21 Avril 2017

Angola: La rénovation urbaine du monde estimée à 4,5 trillions de dollars par an

Luanda — La rénovation et la création de nouvelles infrastructures pour la durabilité des villes dans le monde coûte 4,5 $ trillions de dollars par an, montant qui exige aux gestionnaires publics et privés à trouver d'autres formes de financement pour le développement de ces colonies.

Le président de la Chambre de Cascais, au Portugal, Carlos Carreiras, a tenu ces propos jeudi, à Luanda, lorsqu'il présentait sa thèse sur "le financement des collectivités locales", au Forum économique des villes durables, qui se déroule dans la capitale angolaise.

En recourant aux données de la Banque Mondiale, il a dit que jusqu'en 2030, les villes perdraient 330 milliards par an, à la suite des catastrophes environnementales, ce qui oblige les gouvernements à investir dans la réduction des risques des zones urbaines.

Selon lui, ces chiffres constituent des coûts élevés pour tout gouvernement, ce qui exige des investissements plus importants et une coopération étroite entre les autorités publiques et privées.

Carlos Carreiras a cité à l'ouverture de nouvelles chaînes économiques générées des valeurs et des prospérités, ainsi que l'investissement privé et la création de la dette comme principaux facteurs qui garantissent le financement et crée des recettes pour les villes.

L'évolution démographique en Europe, surtout au Portugal, indique que plus de personnes vivront dans les zones urbaines que dans les zones rurales, en exerçant une grande pression sur le développement des villes, a-t-il conclu.

Angola

La sortie de la crise doit se faire avec l'innovation

Le ministre angolais de l'Administration du Territoire, Bornito de Sousa, a souligné jeudi, à Luanda, la… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.