21 Avril 2017

Congo-Kinshasa: Haut-Lomani - 24 000 déplacés en détresse à Malemba Nkulu

Environ vingt-quatre mille déplacés, qui ont fui les conflits communautaires entre Bantous et Twa dans les territoires de Manono, Nyunzu et Kalemie, ont trouvé refuge dans le territoire de Malemba Nkulu, dans le Haut-Lomami. Ils déplorent leurs conditions de vie et disent manquer de vivres depuis la fin de l'assistance apportée par le Programme alimentaire mondial (PAM).

Les personnes déplacées, qui ont trouvé refuge dans la chefferie de Mulongo dans le territoire de Malemba Nkulu, vivent dans la précarité. Ils vivent dans plusieurs villages, comme Kyolo, Ngoya, Kipuji et Mulongo-centre.

Depuis janvier 2017, le PAM assurait une série des distributions des vivres à ces personnes. Mais depuis mardi 18 avril, l'agence onusienne a clôturé son assistance, rapporte l'Action contre la pauvreté (ACP), une ONG locale qui travaillait avec le PAM dans cette distribution.

Et pourtant, fait remarquer George Kadinga, coordonnateur provincial de l'ACP, les besoins humanitaires sont encore énormes. Il insiste sur le fait que ces personnes nécessitent une assistance:

«Il y a urgence. Nous sommes en train de faire le plaidoyer pour que les autres acteurs puissent intervenir avec les vivres, parce que le besoin est urgent. Il y a des cas de malnutrition. Partout ici vous allez trouver des malades. Il y a besoin de protection aussi».

L'administrateur du territoire de Malemba Nkulu, Ngoï Ngole qui gère la chefferie de Mulongo, se dit préoccupé par cette situation. En attendant l'implication des services de l'Etat au niveau de la province, il sensibilise les chefs coutumiers, leurs collaborateurs et même la population autochtone pour qu'ils assistent ces déplacés:

«Nous développons le sens [de solidarité] en demandant aux villages d'accueil de pouvoir les accepter, les aider aussi, avec les aliments de base que nous avons: les maniocs pour ce qui concerne les cultivateurs et les poissons, pour ce qui concerne les pêcheurs».

Congo-Kinshasa

Mines - Les autorités répondent aux accusations de Global Witness

Le ministre des Mines de la RDC, Martin Kabwe Lulu, a réagi ce lundi 24 juillet au rapport de Global Witness.… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.