21 Avril 2017

Congo-Kinshasa: Kamuina Nsapu - 1,5 million d'enfants affectés aux Kasaï, selon l'UNICEF

communiqué de presse

Plus de 1,5 million d'enfants, dont 600 000 enfants déplacés, sont affectés par les affrontements entre les miliciens Kamuina Nsapu et les forces de l'ordre dans les provinces du Kasaï, a indiqué vendredi 21 avril l'UNICEF dans un communiqué.

«Les enfants du Kasaï sont forcés de subir des épreuves horribles », a déclaré Dr Tajudeen Oyewale, représentant par intérim de l'UNICEF en RDC, après une visite dans la région. «Des centaines d'enfants ont été blessés lors des violences, avec des rapports d'enfants détenus, violés et même exécutés. Il faut mettre fin à ces horribles cas d'abus d'enfants et les auteurs doivent en être tenus responsables», a-t-il détaillé.

Selon les estimations de l'UNICEF, deux mille enfants sont utilisés par les milices dans la région touchée, au moins trois cents enfants ont été grièvement blessés dans les violences et plus de quatre mille enfants ont été séparés de leurs familles.

En outre, plus de trois cent cinquante écoles ont été détruites dans la région. Dans la province du Kasaï-Central, note l'agence de l'ONU, un centre de santé sur trois n'est plus fonctionnel. Ce qui met la santé et la survie des enfants en danger.

«Ces enfants devraient être en sécurité dans leurs maisons, leurs écoles et leurs aires de jeux, au lieu d'être forcés de se battre sur le champ de bataille, blessés ou tués dans la violence», a fait savoir le docteur Oyewale.

L'UNICEF affirme avoir assuré la libération de 384 enfants détenus ou retenus dans les Kasaï, précédemment utilisés par les milices.

Tout en réitérant son appel à toutes les parties au conflit afin de garantir le respect des droits des enfants, l'UNICEF lance un appel de fonds. À ce jour, l'organisation n'a reçu que 3,5 millions de dollars américains sur les 20,6 millions de dollars américains nécessaires pour répondre à la crise aux Kasaï.

Celle-ci a débuté en août 2016 après la mort du chef traditionnel Kamuina Nsapu dans les combats avec les forces de sécurité. Elle a fait des centaines des morts, des déplacés et des dégâts matériels importants dans la région.

Congo-Kinshasa

Avant l'arrivée de Tshisekedi, des opposants arrêtés à Lubumbashi

Plusieurs membres de l'opposition ont été arrêtés dimanche 22 octobre à Lubumbashi… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.