20 Avril 2017

Cameroun: Affaire Mendo Ze - Des quéstions sur les primes

Le sujet était au cœur de la cross-examination de Jean Paul Amang Bitegni, membre de la Commission financière

La cross-examination de l'accusé Jean Paul Amang Bitégni qui a commencé mardi dernier s'est achevée mercredi au Tribunal criminel spécial (TCS). C'était dans le cadre de l'affaire ministère public, ministère des Finances contre le Pr. Gervais Mendo Ze, ancien directeur général de la Cameroon Radio Television (CRTV) et autres coaccusés. Me Chankou, conseil de l'Etat du Cameroun, Me Poufong et Me Bell Hagbe, conseils de la CRTV, ont procédé au contre-interrogatoire de ce coaccusé. Le principal accusé Gervais Mendo Ze s'est également prêté à ce jeu ainsi que Me Bahanack, conseil de Mme Mekoulou.

Au cours de ce premier exercice, Me Edou, conseil de Jean Paul Amang à Bitégni a sollicité un renvoi pour la réexamination des faits qui accablent son client. Au cours des débats, le coaccusé Jean Paul Amang Bitégni a indiqué qu'il rendait compte de sa participation en tant que membre de la Commission financière dans les rapports élaborés en interne à la CRTV. Quant aux avantages et primes perçus encore appelés « cachet spécial », il a ajouté qu'il les avait reçus pour des travaux effectués. Selon lui, les membres du Conseil d'administration prennent des décisions conformément à la règlementation. Argument réfuté par le tribunal. A la fin de la réexamination, le tribunal a posé quelques questions au coaccusé notamment sur le contrôle et la régularité des finances publiques, les normes de l'auditeur.

Cameroun

Dr Clément Nimessi - « La Commission doit jouer le rôle de gendarme »

Enseignant de traduction et de terminologie dans les universités de Yaoundé I et de Dschang. Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.