21 Avril 2017

Togonews (Lomé)

Togo: Le pays cultive un paradoxe

Au moment où se déroule à Kara le Forum national du paysan, une étude révèle que l'implication des femmes reste marginale dans l'agriculture. Paradoxal car au même moment, elles dominent les activités commerciales.

L'activité est contrôlée majoritairement - + de 72% - par les hommes.

Les femmes se contentent de cultiver de petites parcelles pour la simple consommation familiale dont elles ont l'usufruit ou dont elles sont locataires.

Très peu sont à la tête d'exploitations agricoles.

Et rares sont celles qui sont propriétaires. Seules les régions Centrale et des Plateaux semblent un peu plus ouvertes.

Pour les experts, la seule façon d'inverser les choses est de supprimer purement et simplement le droit coutumier foncier peu favorable aux femmes.

Togo

Crise politique, l'économie au ralenti

Des boutiques pillées, des banques fermées faute de connexion internet, une baisse du trafic au port… Plus »

Copyright © 2017 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.