25 Avril 2017

Nigeria: Un combat juste

La lutte de l'armée nigériane pour éradiquer les raffineries illégales participe du souci de sécuriser la manne pétrolière. Les activités menées par ces structures artisanales ont pris une ampleur telle que les autorités ont jugé utile de mettre sur pied la force conjointe de l'opération « Delta sécurisé » pour traquer les trafiquants dans les marécages de la région du Port Harcourt au sud-est du pays.

Aussi curieux que cela puisse paraître, ces raffineries constituent l'une des sources de financement des groupes rebelles. Lorsqu'ils ne font pas exploser les oléoducs des compagnies pétrolières, les insurgés y percent des trous, puis collectent le pétrole qu'ils raffinent de manière artisanale. L'année dernière, des groupes armés ont attaqué des installations pétrolières faisant chuter la production de l'or noir à 1,4 million de barils par jour, contre 2,1 millions par jour, entraînant ainsi le Nigeria dans une grave récession. Le pétrole ne représentait plus alors que 10 % du Produit intérieur brut (PIB), tandis que les revenus des hydrocarbures fournissaient 70% des recettes budgétaires et que les difficultés du secteur pétrolier se répercutaient sur toute l'économie nigériane.

Le gouvernement fédéral avait dû engager des négociations avec les rebelles pour faire face au sabotage. Cependant, la guerre contre ceux qui s'attaquent à l'industrie pétrolière est loin d'être terminée, puisqu'il s'agit d'un juste combat. Le mois dernier, l'armée nigériane a vigoureusement combattu les trafiquants en détruisant 10 raffineries qui utilisent nuitamment de nombreux riverains. Autant la pression contre les raffineries artisanales est censée être maintenue, autant le gouvernement fédéral envisage de créer des opportunités d'emplois et un environnement économique favorable pour sortir les communautés des régions pétrolières de la précarité et de la logique de la violence entretenue par des rebelles.

Nigeria

L'indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu absent à son procès

Le climat était tendu mardi 17 octobre au tribunal d'Abuja, à l'ouverture du procès de Nnamdi Kanu.… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.