26 Avril 2017

Afrique de l'Ouest: Marchés financiers - La BRVM à l'école de la bourse de Londres

Le représentant de la bourse de Londres ajoute que 110 entreprises africaines issues des pays comme la Côte d'Ivoire, le Nigeria, le Ghana, sont listées sur leur marché et leur capitalisation représentent 62500 milliards Fcfa.

La Bourse de Londres est décidée veut à accompagner la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) dans son développement.

C'est qu'a affirmé ce mercredi 26 avril siège de la Brvm, à Abidjan Plateau, Ibukun Adebayo, coresponsable d'Emerging Market et International market unit, groupe chargé de la gestion de la Bourse de Londres (Lseg). Cette rencontre a enregistré la présence de l'ambassadrice de La Grande Bretagne en Côte d'Ivoire Joséphine Gauld.

Le directeur général de la Brvm Edoh Kossi Amenouvé s'est dit heureux de travailler avec cette place boursière londonienne. « Nous pensons que vous avez de l'expertise à partager.

Nous devons nous organiser pour développer notre marché afin de la rendre plus profond «, a-t-il fait remarquer. Il a par ailleurs reconnu la Bourse de Londres est très avancé sur le plan technologie pour le trading, des facteurs qui pourront,avoue-t-il, aider la Brvm à améliorer ses performances.

A en croire le coresponsable d'Emerging Market et International market unit, Londres a une longue histoire du marché des capitaux et pour lui c'est un privilège de travailler avec les marchés en Africains, notamment de l'espace de l'Union économique et monétaire ouest africain (Uemoa).

Il ajoute que 110 entreprises africaines issues des pays comme la Côte d'Ivoire, du Nigeria, du Ghana, sont listées sur leur marché et leur capitalisation représentent 62500 milliards Fcfa.

Ibukun Adebayo a pris part dans la matinée au lancement de la publication «Entreprises pour inspirer l'Afrique » (Epia). Ce rapport, diffusé par la Banque africaine de développement (Bad) et la Bourse de Londres (Lseg) vise à identifier les Petites et moyennes entreprises (Pme) à croissance rapide à travers le continent.

Heureux d'être associé à cette publication, Dr Edoh Kossi Amenouve a relevé que sur 30 entreprises de l'espace Uemoa, identifiées dans le rapport Epia, six sont dans pipeline pour être cotées dans le troisième compartiment (Pme/Pmi) de la Brvm.

Afrique de l'Ouest

L'épidémie de choléra met en danger les femmes enceintes, selon l'UNFPA

Une épidémie de choléra met gravement en danger les femmes enceintes au Nigéria, selon des… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.