27 Avril 2017

Soudan: Omar el-Béchir a décidé l'envoi de l'aide humanitaire à Juba

Photo: Union Africaine
Omar El-Bechir, Président du Soudan

Le président soudanais a, par ce geste, compati aux souffrances de ses frères du Soudan du Sud.

Le président soudanais Omar el-Béchir qui, compatissant aux souffrances de ses frères du Soudan du Sud, vient de demander à son gouvernement de fournir le soutien nécessaire et de faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire et des secours à la population civile dans le Soudan du Sud voisin. Contre mauvaise volonté, bon cœur, tel est le sentiment qui anime le président Béchir en ce moment où la population voisine à la sienne a besoin de l'aide de la communauté internationale et plus précisément, de la République du Soudan. « Bashir a demandé aux autorités concernées d'apporter un soutien à nos frères de la République du Sud-Soudan en coordination avec les ministères et les institutions compétentes du Sud Soudan afin de faciliter et d'assurer l'acheminement de l'aide humanitaire et des secours aux nécessiteux », a déclaré, le jeudi 27 avril, le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Gharib Allah Khidir.

Dans cet élan de solidarité et d'altruisme, le président soudanais a, en outre, « ordonné d'assurer toutes les facilités nécessaires pour l'entrée de toute aide humanitaire au Soudan du Sud par le biais du territoire soudanais, à la fois par des organisations non gouvernementales humanitaires locales et internationales œuvrant au Soudan ».

À en croire le porte-parole, ces directives visent à assurer le succès de la campagne humanitaire internationale visant à atténuer les souffrances du peuple sud-soudanais.

Un élan de solidarité

La décision du président Omar el-Béchir, note-t-on, fait suite à la déclaration de famine du gouvernement du Sud-Soudan et de trois organismes des Nations unies, qui disent que la calamité est le résultat d'une guerre civile prolongée et d'une crise économique enracinée qui a dévasté la nation d'Afrique de l'Est.

Des responsables des Nations unies notent que le classement officiel de la famine met en lumière les souffrances humaines causées par la guerre civile de trois ans au sud du Soudan et, même si le gouvernement du président SalvaKiir le déclare bloquant l'aide alimentaire dans certaines régions.

Cette situation a déjà atteint près de 100 mille personnes dans deux États du Sud Soudan dont notamment de l'Unité et Bahr al-Ghazal, qui connaissent la famine. Il y a des craintes que cette famine se propage et puisse toucher encore près d'un million de Sud-Soudanais supplémentaires.

Ouverture des couloirs humanitaires

Face à ces calamités au Soudan du Sud, depuis 2014, le Soudan a ouvert des couloirs humanitaires fluviaux et routiers permettant aux agences de l'ONU d'utiliser des camions et des barges fluviales pour fournir de l'aide humanitaire dans les parties nord du Sud-Soudan.

Le Sud-Soudan, rappelle-t-on, plongé dans une guerre civile depuis décembre 2013, est aujourd'hui la plus grande crise d'afflux d'Afrique et le troisième plus grand du monde derrière la Syrie et l'Afghanistan. Le ministère des Affaires étrangères du Soudan a confirmé que le soutien et l'assistance humanitaire fournis par le gouvernement soudanais et les organisations d'aide humanitaire trouveront leur chemin vers le sud du Soudan après que Khartoum a ouvert des couloirs pour l'aide humanitaire à la frontière.

Pour Dr Kamal Ismail, ministre d'État et ministre des Affaires étrangères, a fait observer que le Soudan traite avec sagesse ses relations extérieures, en particulier avec les pays voisins comme le Sud-Soudan. Soulignant que le Soudan a fourni un certain nombre de convois pour le soulagement du peuple sud soudanais au cours de la période précédente, il a appelé à la coordination et l'intégration entre les deux pays afin de satisfaire les intérêts des deux peuples.

En savoir plus

L'ONU appelle les belligérants à mettre fin aux souffrances des civils

Alors que les combats s'intensifient dans le nord-est de la région sud-soudanaise du Nil Supérieur, le… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.