28 Avril 2017

Algérie: Réunion des responsables de l'Association nationale pour la promotion et le développement du sport féminin

Alger — Les responsables de l'Association nationale pour la promotion et le développement du sport féminin des différentes wilayas du pays, ont fait part vendredi, des multiples obstacles qu'elles rencontrent sur le terrain, lors de l'exercice de leurs fonctions, afin de promouvoir et développer la pratique sportive féminine, qui ne bénéficie pas de subventions ni de l'utilisation des infrastructures sportives, en raison des mentalités existantes.

"Notre association fait face à un tas de problèmes qui l'empêchent de concrétiser son plan d'action, pour des raisons inconnues, et nous ne bénéficions d'aucune aide de la part de la Direction de la Jeunesse et des sports, et surtout nous n'avons pas droit à l'accès aux infrastructures sportives" a déclaré en substance la représentante de la wilaya de Médéa.

Son homologue de la wilaya de Tamanrasset abonde dans le même sens en soulignant que "le caractère conservateur de la région, empêche les filles de pratiquer le sport, ou s'occuper des loisirs, ou de prendre soin de sa santé.

"Nous axons nos efforts sur la nécessité d'inciter le maximum de filles à pratiquer les sports féminins", a-t-elle ajouté.

A cette occasion, la présidente de l'association, Dounia Hedjab a présenté le bilan de l'association et sa contribution pour la promotion du sport féminin en Algérie, ainsi que la carte nationale et les perspectives en 2017.

Ce plan d'action prévoit l'organisation de nombreuses manifestations d'envergure dont le festival national du sport féminin, la course nationale du cross-country, la coupe de l'association nationale des sports collectifs, en enfin une fête nationale organisée en l'honneur des sportives ayant honoré les couleurs nationales.

La présidente de l'association a profité de la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould-Ali pour solliciter du département ministériel de venir en aide à l'association afin qu'elle puisse concrétiser son plan d'action.

"L'aide morale et matérielle a nettement diminué durant la période 2010-2016, ce qui réduit notre activité à 25 % au niveau de 18 wilayas" a précisé, la présidente.

Le ministre s'est engagé à apporter l'aide nécessaire à cette association qui "s'emploie à réunir toutes les compétences algériennes et les encadrer afin de s'illustrer sur la scène nationale et internationale", soulignant que le problème de la promotion féminine et les compétences étaient marginalisées, et qu'il est temps de s'en occuper dans tous les domaines dans le respect de ses spécificités.

Algérie

Médias - Le pays ouvre la porte à l'existence officielle des chaînes privées

Alors que le secteur de l'audiovisuel algérien était monopolisé par l'Etat depuis des… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.