29 Avril 2017

Ile Maurice: Rs 350 000 emportées chez un consultant libyen - La femme de ménage interpellée

Une enveloppe contenant 10 000 dollars américains, soit environ Rs 350 000. C'est ce qu'une femme de ménage de 42 ans aurait volé au domicile de son employeur, un consultant à l'ambassade de la Libye à Maurice, à Curepipe.

La quadragénaire, une habitante de Dubreuil, a été arrêtée et placée en détention mercredi. Elle a été traduite devant le tribunal de Curepipe jeudi matin. Mais elle nie l'accusation retenue contre elle.

C'est en début de soirée de mercredi que le consultant, âgé de 38 ans, s'est rendu au poste de police de Curepipe pour porter plainte contre sa femme de ménage pour vol.

Dans sa déposition, il explique que le vol a été commis entre 13 heures jeudi et 19 heures mardi. L'argent, selon lui, se trouvait dans une enveloppe posée sur son lit.

Interrogé par les policiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Curepipe, le consultant a déclaré qu'il soupçonne la bonne à tout faire d'être l'auteur de ce vol.

La quadragénaire a été arrêtée sur l'ordre de l'assistant surintendant de police Jheengut. Après sa comparution au tribunal de Curepipe, elle a été libérée contre une caution de Rs 15 000, la police n'ayant pas objecté à sa remise en liberté conditionnelle. La CID poursuit son enquête.

Ile Maurice

Noël Lee Cheong Lem - «Le traité fiscal avec l'Inde a été mal négocié»

Noël Lee Cheong Lem, ancien ministre du Tourisme et ancien lord-maire, s'est établi à Bruxelles,… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.