1 Mai 2017

Mauritanie: Les chauffeurs de taxis en grève contre les nouvelles dispositions routières

Nouakchott a vécu ce lundi 1er Mai, une journée de grève des chauffeurs de taxi en signe de protestation contre l'entrée en vigueur des nouvelles dispositions imposées par les autorités en matière de code de la route.

Le mouvement de grève qui a été observé par la plupart des chauffeurs de taxi a paralysé la circulation dans la ville, notamment au carrefour Madrid, Toujounine, Arafat, Capitale, Ksar, Teyarett, l'axe Rosso-Akjoujt.

Des dizaines de taximen se sont rassemblés un peu partout sur les axes névralgiques reliant le centre ville aux différents quartiers nouakchottois, scandant des slogans qui accusent les autorités de vouloir les faire croupir sous le poids des impôts et taxes par le biais de nouvelles dispositions imposées en matière de circulation routière,.

Il est à noter que les autorités avaient annoncé l'application, dès le premier mai, de nouvelles mesures en matière de circulation routière, portant certaines les infractions à des amendes allant de 6000 UM à 20.000 UM.

Mauritanie

CHAN 2018 - Le coach du Mali Djibril Dramé se méfie de la Mauritanie

En éliminant la Gambie au premier tour des qualificatifs du CHAN 2018, le Mali affrontera la Mauritanie à… Plus »

Copyright © 2017 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.