2 Mai 2017

Angola: Mise en relief de la contribution de l'instrumentiste Maestro Kamosso

Luanda — La ministre de la Culture, Carolina Cerqueira a mis en relief lundi à Luanda la contribution du Maestro Kamosso dans la préservation et valorisation des instruments de musique folklorique angolaise, notamment de Hungo, instrument que ce dernier a joué avec maîtrise tout au long de sa vie musicale.

Dans un message de condoléances à la famille et à classe artistique angolaise, à l'occasion du décès, samedi, du Maestro Kamosso, la ministre ajoute que Miguel Adão Banga dit "Mestre" Kamosso était un chanteur et instrumentiste très populaire dans les régions de Luanda et d'Icolo-Bengo.

"Maestro Kamosso, qui s'est montré, tout au long de sa vie, comme grand défenseur de la musique folklorique angolaise, jouait des instruments folkloriques, notamment de Hungo, dont il a fait son instrument de travail. L'art démontré et répandu par maestro Kamosso a influencé des générations, contribuant à l'apparition de Groupes folkloriques de Luanda", indique le message.

Victime de maladie, Kamosso est décédé samedi à l'âge de 90 ans, après de longues années de vie musicale.

Angola

La lutte contre les pratiques illégales dans les priorités de l'enseignement supérieur

Le Ministère angolais de l'Enseignement Supérieur, Science et Technologie de l'innovation compte parmi les… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.