3 Mai 2017

Congo-Kinshasa: L'UDPS lance l'opération «face-à-face avec Kabila»

Photo: http://www.laprosperiteonline.net
Siège de la CENI à Kinshassa

Après une trêve qui aura duré quatre mois - décembre 2016- avril 2017, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), s'apprête à lancer l'opération « face à face avec Kabila ». L'annonce a été faite hier mardi 02 mai 2017 au siège de ce parti, à Limete (sur le petit boulevard), par Jean-Marc Kabund, son Secrétaire général, au cours d'une conférence de presse qui a pris les allures de meeting, en raison d'une forte présence des combattants sur le lieu.

Expliquant l'opération « face-à-face avec Kabila », l'orateur a fait savoir qu'une véritable épreuve de force va désormais s'engager entre l'UDPS et le pouvoir en place.

A cet effet, Jean-Marc Kabund a appelé les combattants, et à travers eux toute la population congolaise, à se mobiliser pour gagner la bataille de l'alternance au sommet de l'Etat.

Ce haut cadre de l'UDPS a dénoncé le fait que le pouvoir en place vient de marcher sur l'Accord de la Saint Sylvestre, après avoir privé le peuple congolais de la tenue des élections dans le délai constitutionnel en 2016.

Aussi a-t-il demandé aux combattants de l'UDPS à se tenir prêts à tout moment, afin de répondre aux mots d'ordre du parti, conformément à l'article 64 de la Constitution, pour barrer la route à l'émergence d'une nouvelle dictature en République Démocratique du Congo.

Pour lui, le peuple congolais devrait compter sur ses propres efforts et non sur la communauté internationale, qui se contente des discours et menaces à l'endroit du de la majorité au pouvoir, sans passer aux actes.

Sur un autre registre, Jean-Marc Kabund a confirmé le rapatriement à Kinshasa de la dépouille mortelle du regretté président de l'UDPS, Etienne Tshisekedi, le 12 mai 2017, à partir de Bruxelles, et son inhumation dans la concession du siège du parti.

A ce sujet, le Secrétaire général a exhorté les combattants à l'opération « mandalala » jusqu'à la mise en terre du père de démocratie congolaise.

Il a lancé un appel au peuple pour réserver à l'illustre disparu obsèques dignes de son rang. « Je serai en première ligne à l' de N'Djili le 12 mai 2017, pour accueillir la dépouille de mon leader,

pour la ramener jusqu'au siège, dans une caravane motorisée avec millions de Kinoises et Kinois qui feront le déplacement », a Jean-Marc Il n'a pas manqué de rendre hommage aux militants et cadres de l' pour le soutien lui apporté lors de la dure épreuve de la de son fils.

Concernant la mort de ce dernier, Jean- Marc Kabund a soutenu la de l'assassinat.

Se référant au rapport d'un OPJ qui a mené l'enquête, il a savoir qu'aucun signe de pendaison n'a été relevé sur le corps de victime. Par conséquent, l'hypothèse du suicide ne tient pas la route.

Le Secrétaire général de l'UDPS s'estime victime d'un coup monté réussi contre sa personne, à travers l'élimination physique d' innocent, dont le sang continue de réclamer la justice du ciel.

En savoir plus

Décor de l'implosion - Le Rassemblement accuse la Majorité

Plusieurs ténors du Rassemblement, notamment Félix Tshisekedi, Pierre Lumbi, Martin Fayulu... se trouvent… Plus »

Copyright © 2017 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.