4 Mai 2017

Nigeria: Le président Buhari encore absent d'un Conseil des ministres

Photo: Premium Times
President Buhari resumes office.

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, n'a pas assisté, ce mercredi encore, au Conseil des ministres pour la troisième semaine d'affilée. Son absence a relancé les inquiétudes sur son état de santé et les appels à la démission.

Il était onze heures, ce mercredi, lorsque les ministres se sont réunis à Abuja comme chaque semaine. Sauf que le président Buhari n'était pas là pour ce Conseil des ministres ni lors des deux précédents.

Le vice-président Yemi Osinbajo l'a donc remplacé pour la troisième semaine d'affilée. Comme il l'a fait lorsque Muhammadu Buhari, 74 ans, s'est fait soigner en Angleterre pendant deux mois.

De sa maladie, le grand public ne sait rien. Sauf que le président Buhari a déclaré à son retour au Nigeria qu'il n'avait jamais été aussi malade de sa vie. Des dirigeants de l'opposition, mais aussi des personnalités de la société civile représentant tous les courants politiques, l'ont enjoint de prendre un congé maladie.

Si le président Buhari est empêché d'exercer le pouvoir, la Constitution prévoit son remplacement par le vice-président Osinbajo jusqu'à la prochaine élection, prévue pour février 2019.

La santé du chef de l'Etat est un sujet sensible. Les Nigérians se souviennent que la maladie du président Umaru Yar'Adua, hospitalisé à l'étranger, a longtemps été cachée au grand public. Avant son décès, en 2010, certains dirigeants de l'opposition avaient demandé sa destitution, notamment un certain Muhammadu Buhari.

En savoir plus

Aisha Buhari, la première dame se veut rassurante sur la santé de son mari

En réponse aux nombreux appels de la société civile nigériane demandant au président… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.