4 Mai 2017

Congo-Kinshasa: Grâce à des performances solides en 2016, RAWBANK poursuit son développement

Malgré une conjoncture économique défavorable en République Démocratique du Congo, provoquée notamment par la baisse des cours des matières premières, la première banque du pays, RAWBANK maintient son rythme de croissance et ses performances.

À l'issue du Conseil d'Administration et de l'Assemblée Générale qui ont validé les résultats de l'exercice 2016, la taille du bilan s'établit à 1 314 milliards de francs congolais (1 095 millions de dollars, + 31 % par rapport à 2015), les dépôts de la clientèle à 837,5 milliards de francs congolais (695,5 millions de dollars) et les opérations de crédits à 543,3 milliards de francs congolais (448,7 millions de dollars).

Le produit net bancaire est de 99,4 milliards de francs congolais (82 millions de dollars, + 17 %) et le résultat courant de 16,2 milliards (13,4 millions de dollars, + 26 %). Avec plus de 400 000 clients, RAWBANK, compte aujourd'hui 1 500 collaborateurs et 50 agences.

Alors qu'elle célèbre cette année son 15e anniversaire, RAWBANK reste ainsi une banque leader dont la progression est supérieure à celle du secteur bancaire congolais pris dans son ensemble. Elle est par ailleurs fortement engagée dans le financement de l'économie du pays, notamment auprès du secteur privé et des particuliers, et en faveur de l'inclusion financière.

« Depuis nos débuts, nous portons une grande attention à notre clientèle avec une qualité de services et une offre de produits de plus en plus large. Nous sommes également très exigeants sur nos modes de gouvernance et de gestion, explique Thierry TAEYMANS, Directeur général de RAWBANK. Nous avons par ailleurs toujours privilégié solidité de notre bilan à une rentabilité de court terme en diversifiant notre exposition aux risques. »

Ces performances structurelles ont permis à RAWBANK d'augmenter ses fonds propres à 115 milliards de francs congolais, soit la banque la plus capitalisée pays, pour notamment absorber la baisse du franc congolais par au dollar américain.

Cette stratégie alliant sûreté, rentabilité et pérennité permet RAWBANK de financer son extension en ouvrant en moyenne cinq agences par an à travers le pays et en développant des dématérialisées de banque digitale, après avoir été pionnière dans monétique et le paiement en ligne.

« Nous sommes très ambitieux le Congo dont le potentiel est immense, et ce malgré les conjoncturelles, et nous sommes convaincus que l'activité bancaire essentielle pour construire une économie plus inclusive au profit plus grand nombre », explique Thierry TAEYMANS.

Dans le cadre de la bancarisation de la paie des fonctionnaires,

RAWBANK a attiré plus de 80 000 nouveaux clients. RAWBANK également la seule banque du pays à être notée par l' internationale Moody's (B3) et à profiter de financements de internationaux (Proparco, la filiale de l'Agence française développement, Shelter Africa, IFC, la filiale de la Banque mondiale) pour soutenir les PME congolaises. « Nos bases sont solides et sommes convaincus de pouvoir croître avec la même méthode et les ambitions », conclut Thierry Taeymans.

À propos de RAWBANK : Créée en 2002 par le groupe Rawji, présent République démocratique du Congo depuis le début du XXème siècle le commerce, la distribution et l'industrie, RAWBANK est la leader du pays en ayant été la première à dépasser 1 milliard dollars en total de bilan en 2015.

Avec 1 500 collaborateurs et de 80 points de vente (agences et guichets avancés), RAWBANK est par Moody's (B3), certifiée ISO/IEC 20000 et ISO/IEC 27001 et a des partenariats de financement avec plusieurs internationaux (Proparco, IFC, Shelter Africa... ). Sûreté, et pérennité sont les priorités opérationnelles de RAWBANK consolider sa stratégie de croissance, notamment en direction particuliers et du secteur privé.

Congo-Kinshasa

Kabila dans l'imbroglio de la tenue du scrutin présidentiel

Des doutes persistent sur la possibilité de la tenue de l'élection présidentielle d'ici à la… Plus »

Copyright © 2017 Le Phare. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.