5 Mai 2017

Sénégal: Invalidation de la carte de Mareyeur Exportateur - Le collectif sollicite l'arbitrage du president Macky Sall

press conference

En conférence de presse hier, jeudi 4 mai, le Collectif des Mareyeurs Exportateurs du Sénégal, a fustigé le comportement de la Direction de Industries de Transformation de la Pêche (DITP) qui a pris une mesure consistant à invalider, depuis le 1er janvier 2017, la carte pour la normalisation de l'exercice de la profession de mareyeur exportateur 3e catégorie telle que définie par le Décret 2009-1226. Et la mesure concerne toutes les personnes physiques détentrices de la carte Exportateur-Afrique.

En réaction à cette situation, Madame Sow Ramatoulaye Diallo, présidente du Collectif, est revenue sur les difficultés que vivent les mareyeurs actuellement au chômage.

Plus de 28 personnes sont concernées par ce décret. Elle soutient que du temps de Senghor, le collectif effectuait correctement son travail avec cette même carte. Mais avec l'arrivée de ce présent décret, les choses vont très mal, explique Madame Sow qui considère que les droits des mareyeurs sont bafoués.

Le collectif lance un appel au président de la République, Macky Sall pour qu'il apporte la solution à ce problème, dira Mme Sow.

Elle explique que depuis 5 mois, le collectif n'a plus exporté du fait de cette carte qui doit être renouvelée chaque année à hauteur de 90.000 F Cfa. Dans ses propos, la présidente du collectif n'écarte pas un plan d'action pour que justice soit faite dans cette affaire.

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.