5 Mai 2017

Afrique: L'Afrique peut renforcer son développement économique en investissant dans les énergies renouvelables, selon l'ONU

Un nouvel atlas publié jeudi par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (ONU Environnement) et la Banque africaine de développement souligne les capacités énergétiques du continent africain.

Dévoilé à l'occasion du Forum économique mondial réuni à Durban, en Afrique du Sud, 'L'atlas des ressources énergétiques en Afrique' répertorie les données cartographiques de 54 pays et met en évidence à la fois le potentiel et la fragilité des ressources en énergie du continent.

« L'atlas montre que des investissements dans les infrastructures en énergies renouvelables peuvent stimuler le développement économique de l'Afrique et la rapprocher de la réalisation des Objectifs de développement durable », a déclaré la directrice et représentante régionale du Bureau Afrique d'ONU Environnement, Juliette Baiao Koudenoukpo.

Pour Mme Baiao Koudenoukpo, l'atlas représente un important guide d'orientation politique pour les gouvernements africains qui s'efforcent de stimuler leur développement national en utilisant leurs ressources énergétiques.

Bien que l'Afrique soit richement dotée de ressources énergétiques renouvelables et non renouvelables, sa production d'énergie actuelle est insuffisante pour répondre à la demande. Environ un tiers de la population africaine n'a toujours pas accès à l'électricité et 53% de la population dépend de la biomasse pour la cuisson, le chauffage des habitations et le séchage.

Selon ONU Environnement, la consommation d'énergie en Afrique est la plus faible au monde, et la consommation par habitant a à peine changé depuis 2000. Les ménages africains les plus pauvres dépensent 20 fois plus par unité d'énergie que les ménages aisés lorsqu'ils sont connectés au réseau.

« Cet atlas contribuera à faciliter l'accès à l'information et aux données dans le secteur de l'énergie pour tous les acteurs, y compris la communauté des donateurs, les gouvernements africains et le secteur privé », a déclaré Amadou Hott, Vice-président de la Banque africaine de développement en charge de l'électricité, de l'énergie, du climat et de la croissance durable.

L'atlas fournit des informations sous la forme d'images détaillées, de cartes, et de données satellitaires. Il détaille les défis et les opportunités pour fournir à la population africaine l'accès à des services énergétiques fiables, abordables et modernes.

Afrique

H.Védrine - «La France n'a pas pour vocation de jouer au gendarme en Afrique»

Entretien avec Hubert Védrine. Retour avec l'ancien ministre français des Affaires… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.