7 Mai 2017

Tchad: L'otage français enlevé en mars au pays a été libéré

Photo: Présidence tchadienne
Place de la Nation, à Ndjamena, Tchad.

Un ressortissant français, enlevé le 23 mars, près de la frontière soudanaise, a été libéré, ce dimanche 7 mai, selon des sources sécuritaires soudanaises. La présidence française l'a confirmé. L'ex-otage fait route vers Khartoum.

Cet homme, dont l'identité n'a jamais été révélée, était employé d'une société minière prospectant dans la région tchadienne du Sila, à quelque 200 km au Sud d'Abéché.

Le jeudi 23 mars dernier, aux aurores, il avait été kidnappé par un groupe d'hommes armés, à moto, qui s'était volatilisé en brousse. Très vite, les autorités tchadiennes avaient confirmé que l'otage avait été emmené en territoire soudanais. C'est donc là qu'il a été retrouvé.

Pas de précisions, pour le moment, sur les circonstances de cette libération. L'Elysée se borne à adresser des félicitations à l'ensemble des acteurs qui se sont impliqués dans le dossier.

« Grande satisfaction »

Le chef de l'Etat, François Hollande, « a appris avec grande satisfaction la libération de notre compatriote qui avait été enlevé dans l'est du Tchad le 23 mars puis emmené par ses ravisseurs au Soudan », peut-on lire dans le communiqué de la présidence française.

Le mobile lui-même de l'enlèvement reste sujet à interrogations. Enlèvement crapuleux ? Enlèvement politique imputé à des groupes armés qui circulent dans cette région, aux frontières du Darfour et de la Centrafrique ? Coup de sang d'un groupe d'orpailleurs clandestins interdits d'activité par les autorités tchadiennes ?

On est très loin, en tout cas, des zones d'activité habituelles des groupes jihadistes du Sahel. L'est tchadien est même plutôt une région calme. Aucun enlèvement d'occidentaux n'y avait été signalé, depuis 2009.

Tchad

Plus besoin de visas pour les ressortissants de la Cemac

Le Tchad a annoncé, jeudi 10 août, sa décision de supprimer l'obligation de visas pour les… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.