9 Mai 2017

Ile Maurice: Un mauricien accusé de viol aux Seychelles

Un ressortissant mauricien est actuellement accusé d'avoir violé une femme russe de 39 ans dans une chambre d'hôtel aux Seychelles le jeudi 4 mai. Ce dernier a comparu en cour le lundi 8 mai, selon la Seychelles News Agency.

La ressortissante russe, qui est une journaliste, faisait partie d'une tournée de presse organisée par un établissement hôtelier sur l'île Félicité. Elle a expliqué à travers un courriel aux médias seychellois qu'elle a été violé sous la menace d'une arme tranchante. Son calvaire aurait duré une vingtaine de minutes. L'accusé, confie-t-elle, est le consciege de l'hôtel de luxe ou elle séjournait.

La journaliste de voyage a déjà quitté l'archipel mais elle a déclaré être disposée à témoigner en justice à travers Skype. L'accusé a, quant à lui, été relâché mais son passeport a été confisqué. Il devra à nouveau comparaître en cour le lundi 15 mai.

Ile Maurice

Irrégularités alléguées - L'ICAC enquête sur le conseil de village de Rivière-du-Poste

Deux conseillers du village de Rivière-du-Poste ont porté plainte à l'Independent Commission… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.