9 Mai 2017

Congo-Kinshasa: Le Vice-gouverneur de Kasaï Central menace de « tuer » la famille d'un journaliste

« Il faut que ta femme et tes enfants meurent pour que tu comprennes... . », lance le Vice-gouverneur Justin Milonga à l'endroit du journaliste Edouard Diyi, Directeur de la Radio Télévision Kasaï Horizons (KHRT), station émettant à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central.

Pour JED, cette menace est trop explicite et trop grave, dans une province en proie à l'insécurité et où les journalistes risquent chaque jour leur vie, pour ne pas être prise au sérieux.

Selon les informations recoupées par JED, Edouard Diyi était en train de couvrir une manifestation au gouvernorat de la province, vendredi 5 mai 2017, lorsqu'il a été vigoureusement interpellé par M. Justin Milonga qui, visiblement, n'appréciait pas sa présence sur les lieux.

C'est alors qu'il a menacé en ces termes : « Edouard, tu es là, je t'ai parlé plusieurs fois, tu ne changes pas. Tous les membres du conseil provincial de sécurité sont fatigués de ton cas. Je vais te faire arrêter.

Moi-même, je suivrais de près ton cas pour voir qui va intervenir. Tu me connais bien, je vais en finir avec ta radio. Nous nous battons jours et nuits pour mettre fin à la situation sécuritaire et toi, tu ne fais qu'envenimer la tension. Je pense qu'il faut que ta femme ou tes enfants meurent pour que tu comprennes ».

Toujours dans la même province, à Mweka, une cité située à 250 Km de Kananga, Jérôme Mwana Nsthieyi, journaliste de la Radio télévision Mweka, craint pour sa vie après avoir dénoncé dans les réseaux sociaux le comportement de certains pasteurs Brahmanistes qui, selon lui, s'écartent de la philosophie du prophète « Brahnam ».

Le samedi 6 mai 2017 vers 7 heures, un groupe d'hommes armés ont fait incursion au domicile du journaliste à sa recherche. Ne l'ayant pas trouvé et après avoir fouillé de fond en comble sa maison, ces hommes armés ont procédé à l'arrestation de l'épouse du journaliste.

Celle ci a été conduite à la résidence de l'administrateur du territoire de Mweka où elle a été sommée de leur indiquer où se trouverai son mari. L'épouse du journaliste a été remise en liberté vers 18 heures.

Journaliste en danger (JED) exprime sa vive préoccupation suite aux menaces répétées dont sont victimes, depuis plusieurs mois, les journalistes dans la province du Kasaï Central où les autorités provinciales et les miliciens de Kamuina Nsapu s'empennent aux professionnels des médias.

JED instamment aux responsables de cette province de mettre fin à ces pressions.

Congo-Kinshasa

La Régideso refuse les transactions en coupures de 5 000 Fc

La Banque centrale du Congo devrait interpeller les responsables de la Régideso qui, foulant au pied la… Plus »

Copyright © 2017 International Freedom of Expression Exchange Clearing House. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.