10 Mai 2017

Sénégal: Amélioration des conditions carcérales - La Mac de Rebeuss se dote de nouvelles infrastructures

Le Garde des sceaux, ministre de la justice, Sidiki Kaba a procédé, hier, mardi 9 mai, à l'inauguration du nouveau parloir mais aussi la réception des travaux de réhabilitation et de concrétisation d'infrastructures dans la maison d'arrêt et de correction de Rebeuss. Cette cérémonie qui entre dans le cadre de l'amélioration des conditions de vie des détenus au Sénégal s'est déroulée en présence du directeur de l'administration pénitentiaire, le colonel Daouda Diop et des partenaires Suisses et Français.

En effet, ces travaux qui concourent tous à l'amélioration des conditions de vie des détenus concernent plusieurs secteurs. Revenant sur la nature des travaux, le colonel Daouda Diop renseigne «Il s'agit d'abord de l'amélioration et du renforcement de la sécurité à l'extérieur comme à l'intérieur.

Le périmètre extérieur a été débarrassé des occupations irrégulières, réhabilité et renforcé par un dispositif à base de blocs en béton armé pour protéger la prison de toutes menaces».

Et de poursuivre toujours avec les réaménagements de la prison «le périmètre intérieur a vu quant à lui la mise en place d'un scanner et d'un portique de détection de dernière génération qui permettra de passer au peigne fin les personnes et les objets pénétrant dans l'établissement»

Par rapport à l'amélioration des conditions d'accueil des familles lors des visites, la direction de l'administration pénitentiaire annonce qu'«une nouvelle salle d'attente a été créée pour l'accueil des personnes âgées, des femmes en état de grossesse et celles qui allaitent.

L'ancienne salle d'attente a été entièrement réhabilitée et équipée d'une nouvelle sonorisation, les deux salles d'avocats ont été réhabilitées et équipées ».

Concernant toujours le volet d'amélioration des conditions d'accueil, le colonel Diop informe qu'«un parloir neuf aux normes internationales a été construit et équipé permettant ainsi un meilleur respect de la dignité humaine et un maintien adéquat des liens familiaux qui est un volet important à la réinsertion sociale ».

Par rapport à l'amélioration des conditions de détention, le directeur de l'administration pénitentiaire, le colonel Diop, annonce « l'amélioration de la literie, la mise en place d'extracteurs d'air de grande capacité, la construction de nouvelles toilettes et la construction d'une chambre froide de 22m3».

Pour sa part, le ministre de la justice Sidiki Kaba se dit satisfait des travaux de construction et de rénovation faits à Rebeuss et compte faire de même dans tous les établissements pénitenciers du Sénégal.

«Ces efforts importants qui ont été faits en termes de peinture, parce que les murs étaient en quelque sorte noircis ; mais aujourd'hui cette peinture donne à respirer, c'est agréable à la vue et ça permet aux visiteurs et aux détenus de se sentir bien dans le cadre où ils sont.

Ces efforts sont à saluer et nous comptons le faire dans les 37 établissements pénitentiaires du Sénégal, parce que les détenus qui sont partout doivent avoir les mêmes conditions de bien être de mieux vivre ».

Sénégal

La Banque mondiale débloque 280 millions d'euros pour la fluidité de la circulation

Réduire de près de moitié la durée des trajets dans les transports publics, entre la… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.