11 Mai 2017

Afrique de l'Ouest: Adrien Diouf préconise une "diversification de la base d'investisseurs"

Dakar — Le directeur de l'agence UMOA-titres, Adrien Diouf, a appelé à la "diversification de la base d'investisseurs" pour éviter la grande dépendance du marché financier régional aux institutions bancaires.

S'exprimant dans un entretien avec le journal de l'économie sénégalaise, Lejecos, il a évoqué le fait que "les difficultés occasionnelles de mobilisation de ressources que le marché connaît actuellement sont essentiellement dues au fait que notre base d'investisseurs est majoritairement composée de banques".

"Ainsi, lorsque certains enjeux propres au secteur bancaire subissent des évolutions, l'impact s'en ressent directement sur le marché", a expliqué le directeur de l'Agence régionale d'appui à l'émission et à la gestion des titres publics dans l'Union monétaire ouest-africaine (UMOA.

Par conséquent, a-t-il fait remarquer, "le défi fondamental que nous avions préalablement identifié et avons formellement inscrit dans nos objectifs à partir de 2017 est la diversification de la base d'investisseurs, afin d'éviter la trop grande dépendance du marché envers une seule corporation professionnelle".

Pour autant, "il convient de regarder le marché dans son ensemble pour avoir une lecture plus pointue de la situation qui, du reste, n'est pas si alarmante", a indiqué Adrien Diouf.

"En effet, pouvons-nous réellement parler de difficultés à mobiliser des ressources quand le taux moyen de couverture des émissions sur le premier trimestre ressort à 102% en 2017 des montants mis en adjudication ?", s'est interrogé M. Diouf.

Sénégal

La Sonacos sera privatisée au plus tard début 2018

L'information vient de tomber. La Société nationale de commercialisation des oléagineux du… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.