12 Mai 2017

Ile Maurice: Ashok Subron - «Il y a une pratique illégale au sein de Rose-Hill Transport»

«Ce sont de sérieuses violations de la loi... » Déclaration d'Ashok Subron qui commentait la situation au sein de Rose-Hill Transport. Le porte-parole de l'Union of Bus Industry Workers intervenait lors d'une conférence de presse au Centre Marie-Reine de la Paix, à Port-Louis, vendredi 12 mai. Selon lui, «cette compagnie de transport va à l'encontre de plusieurs provisions de la National Transport Authority Act ainsi que les Remuneration Orders».

Le syndicaliste conteste le fait que Rose-Hill Transport utilise des conducteurs d'autobus de MyChauffeur, une compagnie subsidiaire de RHT Ltd, pour compenser le manque d'effectif. Il ajoute que ces derniers ne seraient pas rémunérés. «Selon les provisions de la loi, il doit y avoir sept chauffeurs et sept receveurs pour travailler à bord de cinq autobus. Sauf que ce n'est pas le cas. C'est une pratique illégale qui dure depuis plusieurs années», a fait ressortir Ashok Subron.

Il a, dans la foulée, indiqué que la Commission de conciliation et de médiation est au courant de cette affaire qui dure depuis six mois. En vain. Ainsi, une lettre a été envoyée au ministre Nando Bodha pour réclamer une réunion d'urgence. «La possibilité que les employés se dirigent vers des actions industrielles n'est pas à écarter si une solution n'est pas trouvée.»

Ashok Subron souhaite également que le dossier Metro Express soit à l'agenda de la réunion réclamée avec Nando Bodha. Selon lui, «ce projet affectera négativement la sécurité d'emploi dans le secteur du transport».

Ile Maurice

Des policiers volent au secours d'une demoiselle en détresse

Ils font honneur à l'uniforme bleu. Alors que les policiers sont souvent critiqués, eux, ont fait briller… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.