13 Mai 2017

Maroc: L'Autorité marocaine du marché des capitaux valide le projet d'offre publique de retrait d'Axa Crédit

L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a déclaré recevable le projet d'offre publique de retrait (OPR) obligatoire visant les actions d'Axa Crédit, à l'initiative de son actionnaire majoritaire Axa Assurances Maroc.

Selon l'AMMC, l'OPR vise l'acquisition des actions Axa Crédit non détenues par Axa Assurances Maroc, soit 218.422 actions, au prix unitaire de 310 dirhams, rapporte la MAP. Les actionnaires d'Axa Crédit auront la possibilité d'apporter, intégralement ou partiellement, leurs actions à l'offre, relève la même source, notant que l'initiateur de l'opération, s'engage à acquérir de manière ferme et irrévocable la totalité des actions apportées à l'OPR par les actionnaires de la société.

Aucun seuil de renonciation n'est prévu dans le cadre de la présente OPR, précise le gendarme de la bourse. Le Conseil d'administration d'Axa Crédit, tenu le 22 décembre 2016, a décidé du principe de la radiation des titres de la société de la cote de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC). En conséquence, le Conseil d'administration a convoqué une Assemblée générale extraordinaire (AGE) pour statuer sur l'approbation de la décision de retrait de la cote casablancaise.

L'AGE s'est prononcée favorablement, le 16 février 2017, sur la décision de radiation et a pris acte que cette dernière entraînait de plein droit l'obligation de procéder à une OPR. En date du 23 mars 2017, Axa Assurance Maroc dépose un projet d'OPR visant les actions Axa Crédit auprès de l'AMMC, qui suspend la cotation des titres du spécialiste du crédit à la consommation en bourse.

Ainsi, conformément aux dispositions de l'article 31 de la loi n 26-03 relative aux Offres Publiques sur le marché boursier telle que modifiée et complétée, et après examen, l'AMMC déclare recevable l'OPR et demande à la BVC de reprendre la cotation de la valeur Axa Crédit le 11 mai courant.

Par ailleurs, le calendrier définitif de l'opération sera fixé ultérieurement après validation préalable de la BVC.

Maroc

Les camps de Tindouf au bord de la famine

Les détournements des aides humanitaires ont fait leurs ravages. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a… Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.