14 Mai 2017

Angola: Plus de 250 millions de dollars dans la vente de diamants

Luanda — 250.457.267 dollars américains est la recette de l'Etat provenues de la vente de 2.157.756 carats de diamants au cours du premier trimestre de cette année.

Selon les données compilées par l'Angop, sur la base des rapports de ventes de diamants publiés par le ministère des Finances, à la même période, ont également été collectées pour les caisses de l'Etat, 4.188.755.073 kwanzas par la taxe industrielle et le paiement des redevances.

Le montant payé en moyenne par carat de diamant a été 113,43 dollars (en janvier), 111,87 dollars (en février) et 123 dollars (mars).

Par rapport à la même période en 2016, il y a eu une baisse des ventes de 25.992 carats de diamants, vu que le pays avait vendu 2.183.148 carats.

En ce qui concerne la perception des recettes pour les caisses de l'Etat, elle a connu également une réduction de 33.617.862 dollars.

Au cours du premier trimestre de 2016, l'Etat a encaissé 284.075.129 dollars, selon les données compilées par l'Angop.

Pendant cette période, le montant payé en moyenne par carat de diamant a été 116,95 (janvier), 158,52 (février) et 119.73 (mars).

En 2016, l'industrie du diamant en Angola a produit 9,21 millions de carats de diamants, dépassant l'objectif fixé par le Ministère du Plan et de l'aménagement du territoire, fixé à neuf millions de carats.

Angola

Mexique - Le pays à la conférence sur la réduction des risques de catastrophe

L'Angola participe à la Plateforme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe, qui se… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.