15 Mai 2017

Niger: Un activiste de la société civile arrêté à Agadez

Au Niger, un activiste du Cadre d'action pour la démocratie et les droits de l'homme, Abdourahmane Insar, également secrétaire général du CRI, le collectif pour le renouveau et l'innovation, a été arrêté dans la nuit de samedi à dimanche dans un bar à Agadez.

On lui reprocherait de l'incitation à la violence en raison d'écrits sur les réseaux sociaux. Il aurait notamment fustigé le manque de détermination de la société civile à manifester pour que la lumière soit faite sur « l'uraniumgate ».

Nous nous considérons, en tout cas au niveau du Cadre, que nulle part Abdourahmane Insar n'a demandé un soulèvement populaire. Donc il n'y a pas de raison qu'on l'accuse d'incitation à la violence.

En fait, Abdourahmane Insar était devenu trop dérangeant parce que depuis l'affaire de «l'uraniumgate» dans laquelle le ministre Massaoudou Hassoumi est impliqué, il était devenu le seul porte-pouvoir au niveau national, puisque chaque matin il parlait de cette affaire, pour réclamer que justice soit faite.

Niger

Eliminatoires CHAN 2018 - La Côte d'Ivoire bat l'équipe de Zahoui François et se qualifie

La Côte d'Ivoire sera du rendez-vous de la phase finale du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) 2018 au Kenya.… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.