16 Mai 2017

Sénégal: Développement durable - La bonne gestion des flux financiers dans le secteur minier est un impératif

Les industries extractives constituent une source de revenus essentielle pour un bon nombre de pays, dont une trentaine d'économies africaines. Une bonne gestion des recettes fiscales provenant de ce secteur peut contribuer énormément au développement des pays.

Dans sa dernière publication intitulée, souligne un communiqué, « Transfer Pricing in Mining with a Focus on Africa: A Reference Guide for Practitioners », la Banque mondiale établit une série de recommandations pratiques et des modules de formation destinés aux autorités de l'administration fiscale des pays Africains pour permettre la bonne gestion des revenus du secteur minier.

A cet effet, la Banque, en collaboration avec le Centre africain de développement minier, l'Alliance des minéraux et de l'Energiepour le Développement (MEfDA) et l'Agence allemande de coopération internationale (GIZ), a organisé du 8 au 12 mai, 2017 à Dakar (Sénégal), un atelier auquel ont participé des représentants des autorités fiscales et des ministères chargés des mines de 17 pays Africains et des membres des organisations de la société civile dont l'Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), Oxfam et la Fondation Ford. Cet atelier visait à renforcer la capacité des contrôleurs fiscaux à s'assurer que les recettes légitimes issues des activités minières sont conformes aux accords contractuels.

Les participants se sont penchés sur les risques et pratiques des compagnies minières en matière de flux financiers et de transfert de bénéfices, et ont identifié les solutions administratives pour remédier aux problèmes.

Sénégal

Législatives - L'opposition craint des fraudes

Dernier jour de campagne au Sénégal avant les législatives de ce dimanche 30 juillet. Mais à… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.