16 Mai 2017

Tunisie: L'état d'urgence encore prolongé d'un mois

Photo: RFI
Les forces de sécurité tunisiennes vérifient des véhicules à Ras Jedir, à la frontière avec la Libye, le 22 mars 2016.

En Tunisie, l'état d'urgence est en vigueur depuis un an et demi, après une opération suicide contre la garde présidentielle dans la capitale, en 2015. Il a été prolongé d'un mois. Il ne se passe pas un jour, ou presque, sans l'annonce d'une arrestation d'une cellule ou de personnes en rapport avec le terrorisme.

Les chiffres sont parlants : rien que pour les dix premiers mois de l'année 2016, près de 1 900 affaires juridiques ont été recensées en rapport avec des activités terroristes. 805 suspects étaient recherchés et 435 nouveaux jeunes islamistes ont quitté la Tunisie vers les zones de conflits en Irak, en Syrie et en Libye.

La Tunisie est d'ailleurs le premier pays source de candidats au jihad partis combattre dans les zones de conflits. Le chiffre serait entre 6 000 et 11 000 personnes, selon les estimations. Les autorités tunisiennes ne prennent pas en compte les doubles nationalités.

Des extrémistes dans les montagnes à la frontière avec l'Algérie et la Libye

Ces autorités mènent des opérations quasi continues contre des extrémistes dans les montagnes à la frontière de l'Algérie mais aussi à la frontière de la Libye, une zone particulièrement défavorisée et où le chômage a atteint un taux de plus de 31 %.

La situation sociale et économique du pays influe sur la situation sécuritaire. La Tunisie est également exposée au phénomène de retour des jihadistes des zones des conflits.

Au mois d'avril 2017, Walid Fares, le conseiller spécial du président américain, avait d'ailleurs fait part de son inquiétude pour la démocratie en Tunisie. Il a fait état de l'existence d'un plan pour renverser le gouvernement tunisien. Ce plan serait concocté par des islamistes libyens en coordination avec des Tunisiens.

En savoir plus

« Les conditions de sécurité sont optimales en Tunisie »

La Tunisie a fait savoir qu'elle avait besoin du retour des touristes européens, «c'est pourquoi ils sont… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.