16 Mai 2017

Congo-Brazzaville: « Signature 8646 », l'ultime album de Mbilia Bel

Cet opus qui marque la fin de ses productions phonographiques et non de sa carrière musicale, a été lancé officiellement à la maison Fula Ngenge à Moungali dans le quatrième arrondissement de Brazzaville par son producteur et manager Claudrick Miéré, en présence de l'artiste musicienne.

Produit par la maison Eagle Center, l'album « Signature 8646 », compte 18 titres parmi lesquels : Signature automatique (chanson phare de l'album), Tribunal, Casino, Papa, Ventilo (feat Rado), Kilimandjaro, Averti, Clef minute, Amour en or, 8646, Sukali, Litoyi, Carte sur table, Pour oublier, Parcours, Eza Bolingo, Nzela molayi et Ventilo remis (bonus).

Dans un entretien exclusif avec Les Dépêches de Brazzaville, la Cléopâtre Mbilia Bel a dit que cet album est le dernier de sa carrière musicale.

« Signature 8646 est mon dernier opus, après je ne ferai plus d'albums même si j'ai encore la voix pour chanter. J'ai beaucoup travaillé, j'ai chanté plus de 400 chansons sur environ 18 albums. Je dis toujours que l'Afrique ne m'a pas encore rendu l'ascenseur.

Donc j'arrête avec les albums, mais je continue à faire de la musique. Ma carrière continue, mais plus de production phonographique. Les concerts, je vais les jouer si seulement je suis invitée par les officiels », a précisé l'artiste.

Dans Signature 8648, dit-elle, « je demande aux hommes de bien s'habiller, de bien parler et d'agir financièrement aussi ». Dans Litoyi, il s'agit d'un homme qui répudie sa femme pour cause d'adultère alors que Clé minute, est une chanson d'amour.

En ce qui concerne les spectacles en public, Mbilia Bel promet de les clôturer en décembre 2017 au Zénith où à l'Olympia de Paris avec le même producteur qui est aussi son manager.

S'expliquant sur les thèmes abordés dans son ultime album, "La Belle des Belles" a dit que cet opus aborde tous les aspects, notamment sentimentaux et éducatifs, avant d'ajouter qu'elle demeure la Cléopâtre Mbilia Bel, qui n'a pas stagné mais évolue toujours.

« Je suis à Brazzaville pour la sortie officielle et mondiale de mon album produit par un jeune de la République du Congo. Au préalable, nous avions préparé 35 titres avec mon producteur et au finish, nous avions choisi 17 plus un bonus. Je vous invite à écouter cet album si riche pour comprendre son contenu.

Je ne suis pas ancienne, parce que je ne stagne pas. Par contre, je suis toujours présente et liée à toutes les générations : ancienne, nouvelle et même à venir. Je suis polyvalente, jouant la musique pour plaire à tous », a déclaré l'artiste musicienne.

Le nouvel album produit par la maison Eagle est déjà disponible à l'échelle internationale en support CD audio vendu à 5.000 FCFA.

Il sera accompagné du support DVD vidéo, dont six (6) clips promotionnels sont déjà disponibles. Il s'agit de : Signature 8648, Clé minute, Litoyi, Amour en offre, Papa Et Court-circuit. Ces clips ont été tournés respectivement à Dubaï et à Brazzaville.

Soulignons que Mbilia Bel séjourne encore à Brazzaville où elle procède au tournage de quelques clips, avant de réaliser les productions scéniques dans les différentes villes africaines et européennes.

« Avec le producteur on s'est convenu qu'on va jouer en Afrique, particulièrement à Brazzaville (République du Congo), Kinshasa (République démocratique du Congo), Nairobi (Kenya), Luanda (Angola), au Mozambique, ... puis en Europe », a-t-elle précisé.

Congo-Brazzaville

Le pays signe un accord avec le HCR sur les déplacés dans le Pool

Le Congo, qui compte des milliers de déplacés internes à cause des violences dans le Pool, mais… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.