17 Mai 2017

Togo: « Seul l'argent ne peut tout réparer, le pardon est l'élément fondamental ».

Les différentes équipes ont poursuivi leurs tournées conformément au calendrier établi. Ce mardi, c'était le tour de Plateaux-Est et Kara de prendre connaissance des contours de la justice transitionnelle et de la réparation en justice transitionnelle.

Par exemple, la rencontre de Plateaux-Est a eu lieu à Atakpamé à l'Evêché et l'équipe est conduite par Claudine Ahianyo-Akakpo, 2ème Rapporteur du HCRRUN. Selon elle, c'est vrai qu'Atakpamé a une histoire douloureuse, mais cela promet.

« Nous savons que ici à Atakpamé, il y a beaucoup de défis mais les questions qui nous ont été posées et les échanges que nous avons eus nous rassurent que ces valeurs sont en train d'être véhiculées. Nous partons très satisfaits et que Atakpamé justement ne connaitra plus de violences comme le Chef de l'Etat l'a dit », a-t-elle déclaré.

Du côté de Kara, le Docteur Evalo Wiyao, 1er Rapporteur de HCRRUN s'est attelé au même exercice et a fait comprendre à ses interlocuteurs que « seul l'argent ne peut tout réparer, le pardon est l'élément fondamental ».

Comme dans les localités déjà visitées, les populations ont visiblement pris la mesure de la chose et y adhèrent.

Les populations locales, notamment les responsables des Comités de Paix ont félicité ce pas du HCRRUN et ont fait savoir que la réparation ne peut qu'être symbolique. Mais ce qu'elles ont souhaité, est que cela se fasse vite.

Togo

"Négocier pour que ce qu'on fait soit civilisé, et mettre toute l'énergie pour que ça s'applique"

C'est l'une des positions tranchées données ce jour par le Coordonnateur Grand Lomé des FDR, Dr… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.