17 Mai 2017

Afrique de l'Ouest: OMVS - Alpha Condé prône la réalisation du projet "Manantali II"

Photo: APS
Macky Sall

Le chef de l'Etat guinéen Alpha Condé, président sortant de la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernements de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), a plaidé, mercredi à Conakry (Guinée), en faveur de la réalisation du projet sous régional "Manantali II".

Ce projet initié par la Société de gestion de l'énergie de Manantali (SOGEM) et qui porte sur la remise en état, le renouvellement et le renforcement des installations du patrimoine énergétique de l'OMVS, est destiné à faciliter la navigabilité du fleuve Sénégal, de Saint-Louis (Sénégal) à Ambidédi (Mali).

Faisant le bilan de sa présidence, à l'occasion du 17e Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'OMVS, Alpha Condé a souhaité la finalisation de ce projet, qu'il juge "important pour améliorer la circulation des personnes et des biens" dans la sous-région.

Pour faire aboutir cet important projet et développer le volet navigation, il est impératif de faire le chenal d'accès à Diama, au Sénégal, a estimé le chef de l'Etat guinéen. Il appelé à la poursuite de la mobilisation des ressources financières pour sa réalisation.

Saluant l'accompagnement de partenaires techniques et financiers comme la Banque mondiale et l'Agence française de développement (AFD), Alpha Condé a invité la Banque africaine de développement (BAD) à rejoindre le groupe des bailleurs qui accompagne l'organisation sous-régionale.

Par ailleurs, le président en exercice sortant de la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernements de l'OMVS a salué les efforts menés pour préserver les écosystèmes. Il a invité à veiller davantage sur les espèces protégées, notamment avec la mise en oeuvre de projets qui auront un impact certain sur l'environnement.

Le président guinéen est également revenu sur les enjeux de la sécurité alimentaire et de la pêche continentale avec la pertinence de développer les cultures irriguées.

Les changements climatiques qui touchent l'espace sous régional avec la réduction de ses ressources hydriques, l'importance de préserver les massifs du Fouta-Djalon et de poursuivre le combat contre la prolifération du typha ont occupé une place importante dans le discours du président guinéen.

Alpha Condé a par ailleurs salué le leadership du président Macky Sall qui, lors du dernier Conseil de sécurité de l'ONU, avait porté un plaidoyer sur l'OMVS, instrument de coopération et de développement sous régional, qui a suscité un nouvel intérêt au niveau de la Communauté internationale.

Afrique de l'Ouest

Investissement dans les infrastructures - Le Cabinet Kaizene veut favoriser des partenariats

Dakar abrite une rencontre de deux jours axée sur les Btp et les infrastructures organisée par le Cabinet… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.