17 Mai 2017

Sénégal: 190 chiens errants abattus dans les communes de Gnibi et de Kaffrine

Kaffrine — Le service départemental de l'élevage de Kaffrine a annoncé, mercredi, avoir abattu 190 chiens errants dans les communes de Gnibi et de Kaffrine, dans le but de protéger la santé humaine et le cheptel.

"La rage, dès qu'elle se déclare, elle est fatale. C'est pourquoi nous prenons toutes les dispositions pour abattre tous les chiens errants qui peuvent être potentiellement porteurs de rage, pour protéger la population et le cheptel", a expliqué à l'APS le chef du service départemental de l'élevage de Kaffrine, Astel Amadou Diop Faye.

Elle a précise que son service a mené cette semaine "deux opérations d'abattage des chiens errants". "83 chiens ont été abattus dans la commune de Kaffrine et 107 pour la commune de Gnibi", a-t-elle détaillé.

"L'abattage des chiens errants se fait par qu'ils sont souvent porteurs du virus de la rage. Et pour protéger la santé humaine, surtout des enfants, le ministère de la Santé et de l'Action sociale a jugé nécessaire d'éliminer ces chiens avant qu'il ne soit trop tard", a-t-elle justifié.

Elle a salué l'aide de la mairie de Kaffrine et celle de Gnibi, qui ont financé ces opérations d'abattage, avant d'appeler toutes les collectivités locales à accompagner des activités de ce genre.

Cette opération d'abattage des chiens errants, qui vise essentiellement à lutter contre la rage, est la deuxième du genre après celle organisée dans la commune de Kaffrine en mars dernier et au cours de laquelle 28 chiens ont été abattus.

Sénégal

Macky Sall et le pays rendent hommage au khalife général des Tidianes

Le Sénégal est en deuil après le décès vendredi matin 22 septembre du khalife… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.