17 Mai 2017

Cameroun: Centre de reproduction Paul et Chantal Biya - Encore du bonheur

Hier matin autour de 9h, une dame de 38 ans a donné naissance à son premier enfant grâce à l'équipe du Pr. Jean-Marie Kasia.

Alors qu'un workshop international se tient au Centre hospitalier de recherche et d'application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine Paul et Chantal Biya (Chracerh) depuis lundi, les cris du nouveau-né hier matin, sont venus comme une onction à ces assises. Du coup, à peine sortie du bloc opératoire où se côtoient chirurgiens camerounais et ceux de l'American Hospital of Paris, la nouvelle maman avait du mal à cacher sa joie. « Je me sens épanouie », indiquera-t-elle. Agée de 38 ans, Adeline A., la jeune dame n'a pas eu la vie facile. Alors qu'elle veut un bébé après le mariage, ce sont des fibromes qui occupent son utérus. En voulant s'en débarrasser, ses deux trompes restent sur le carreau, pendant l'intervention chirurgicale.

Conséquence, aucune chance de conception naturelle. Au Chracerh, le Pr. Jean-Marie Kasia et son équipe font le nécessaire. « Après consultation, la fécondation in vitro était la seule issue. Nous lui avons transféré deux embryons et un a tenu. Il fallait faire une césarienne parce qu'elle a un utérus bicicatrisé, fragilisé et avec risque de rupture à la première contraction», explique l'administrateur directeur général. Une fois hors des entrailles de sa mère, Mme Abena, sage-femme et ses collègues lui ont donné les premiers soins. D'après eux, l'enfant va très bien. Il retrouvera sa génitrice, après quelque temps d'observation. « Je voudrais dire merci à l'équipe médicale du Chracerh et aussi à la première dame du Cameroun, Mme Chantal Biya pour sa belle initiative. Parce que j'ai longtemps souffert de l'infertilité et grâce au Chracerh je deviens maman », conclura Adeline A. Et c'est à dessein qu'elle a décidé d'appeler son premier fils, Samuel.

Cameroun

Crise anglophone - L'oreille sourde et la forte répression du gouvernement

Face à la demande sociale anglophone, les autorités ont privilégié l'utilisation de la… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.