17 Mai 2017

Cameroun: Axe Babadjou-Bamenda - Le chantier démarre

Lancement officiel du projet hier à Santa. 60 milliards de F mobilisés par le Cameroun et la Banque mondiale pour construire la route et des édifices annexes.

Du beau monde hier à la place des fêtes de Santa, région du Nord-Ouest. Autour du ministre des Travaux publics (MINTP), Emmanuel Nganou Djoumessi, les élus locaux, les autorités administratives, politiques et traditionnelles des régions du Nord-Ouest et de l'Ouest ont fait le déplacement en masse. Car dès ce mardi 16 mai 2017, l'espoir de rouler sur le bitume entre les deux régions susmentionnées renaît et se concrétise. En effet, construite dans les années 1970 pour 25 ans de vie, la route Babadjou-Bamenda, 35 km reliant les régions de l'Ouest et du Nord-Ouest, est aujourd'hui quarantenaire et complètement dégradée.

Les morceaux de bitume qui y restent compliquent davantage le trafic. « Autrefois, on traversait cette route en moins de 20 minutes. Désormais, il faut compter une heure et trente minutes voire deux heures », explique le chauffeur d'une des rares agences de voyage qui résiste à la route. « Après quatre voyages sur ce petit tronçon, les véhicules vont obligatoirement au garage pour une révision technique. Ça coûte cher aux agences, qui répercutent sur les passagers », regrette le conducteur, à la cinquantaine sonnée. Il avoue cependant que le trafic reste rentable. Ce calvaire devrait prendre fin dans 24 mois (deux ans). C'est en effet la durée des travaux de reconstruction de la route, inclus dans un vaste projet de 60 milliards de francs.

Des fonds mobilisés par la Banque mondiale (guichet BIRD) et l'Etat du Cameroun. Et pour que les choses roulent vite et bien, l'indemnisation des populations riveraines à déguerpir dans le cadre des travaux a également démarré hier, en marge du lancement officiel du projet. Il ne reste plus qu'à l'entreprise chargée des travaux, (le groupement SOGEA-SATOM) de se déployer sur le site et lancer effectivement le chantier. Dans les détails, il s'agira de reconstruire le tronçon Babadjou-Bamenda long de 35km, d'aménager la voie de contournement de la falaise de Bamenda sur 5km. Il est également prévu d'aménager la traversée urbaine de Bamenda étendue sur 12km. Ce qui fait un total de 52 km de route à construire à hauteur de 40 milliards de F. Les 20 milliards de F restant vont aux travaux annexes : construction d'une station de pesage, d'un poste de péage, de deux aires de repos. 50 km de routes secondaires, facilitant l'accès aux bassins agricoles, des marchés et de mini systèmes d'adduction d'eau potable sont aussi compris dans ce projet.

Cameroun

Le rapport alarmant d'Amnesty sur les violations des droits de l'homme

Amnesty International dénonce des violations systématiques des droits de l'homme dans l'extrême-nord… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.