18 Mai 2017

Congo-Brazzaville: Conditions de vie difficiles des expulsés de Brazzaville basés à Lubumbashi

Une vingtaine de Congolais expulsés de Brazzaville en 2014 affirment vivre dans des conditions difficiles au foyer social de Kamalondo à Lubumbashi où il n'y a ni eau, ni toilette, selon la plupart d'entre eux. Et Pour subvenir à leurs besoins, certains mendient et d'autres comptent sur la charité des passants.

«On vit seulement comme ça, tu sors, tu sollicites auprès d'autres familles si tu peux nettoyer les habits ou encore tresser les cheveux pour qu'on te paie. On nous paie parfois en nature, parfois en espèce mais cela n'arrive que rarement. Et ça fait trois ans que nous vivons comme ça», a déclaré l'un des expulsés à Radio Okapi.

Ces expulsés sollicitent l'aide du gouvernement pour rentrer à Kinshasa où se trouveraient leurs proches. Le foyer social de Kamalondo hébergeait jusqu'à 200 expulsés. La plupart ont préféré quitté ce logement avec leurs enfants à cause des mauvaises conditions des infrastructures d'accueil de ce foyer.

Sinistrés de Mukupa

Par ailleurs, des habitants du village Mukupa, en territoire de Kipushi, affirment également vivre péniblement dans le même foyer social. Ils y ont été logés par le maire de Lubumbashi, il y a plus de deux semaines. Leurs maisons ont été démolies par une entreprise minière qui leur dénie tout droit de propriété.

Congo-Brazzaville

Fronde d'une partie de l'opposition contre les élections du 16 juillet

La Fédération de l'opposition congolaise qui regroupe trois grands mouvements, l'IDC, le FROCAD et la… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.