18 Mai 2017

Congo-Kinshasa: Le bilan définitif de l'évasion de la prison de Makala se fait attendre

L'attaque, mercredi, de la prison surpeuplée de Makala, à Kinshasa, a entraîné l'évasion de Ne Muanda Nsemi, leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo. Mais les circonstances de l'assaut demeurent floues.

La nuit a été relativement calme à Kinshasa après la tempête des évasions à la prison centrale de Makala, située en plein centre-ville de Kinshasa. Selon des sources non officielles, plusieurs centaines des prisonniers se sont évadés dont le chef spirituel de la secte Bundu Dia Kongo. Les autorités parlent de 6 morts dont un policier, mais le bilan définitif n'a pas encore été dévoilé.

Congo-Kinshasa

La contribution des USA dans la lutte contre le Vih/SIDA en RDC

Avec un fort soutien bipartisan à travers de multiples administrations et congrès, le projet PEPFAR du… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.