17 Mai 2017

Centrafrique: Poussée de violences en RCA

La Croix-Rouge a découvert 115 corps à Bangassou (sud-est), suite aux attaques de miliciens chrétiens contre la communauté musulmane. D'autres localités du pays sont aussi touchées par les violences.

L'insécurité s'est généralisée dans l'arrière-pays. Des groupes armés rivaux ont multiplié des attaques dans les localités de Bangassou, dans le sud-est, mais aussi à Alindao dans le centre, Niem-Yelewa dans l'ouest, et Bria dans le nord, faisant des dizaines de morts et des milliers de déplacés. Difficile de dire avec exactitude les intentions des belligérants.

Les attaques qui se sont multipliées ces derniers temps sont d'une violence inouïe, comme en témoigne le récent assaut mené par des comités d'autodéfense, encore appelés antibalaka, contre la ville de Bangassou, faisant 115 morts et 50 blessés, selon Antoine Mbao-Bogo, président de la Croix-Rouge centrafricaine.

Ces tensions éclatent à un moment où le gouvernement centrafricain s'oppose à une idée d'amnistie des chefs de guerre, accélère la mise en place de la Cour pénale spéciale pour juger les auteurs des graves crimes commis en RCA et, cherche à rallier tous les 14 groupes actifs au processus de désarmement, démobilisation, réinsertion et rapatriement des ex-combattants - DDRR.

Centrafrique

Crise en RCA - L'ONU poursuit sa mission

Le Conseil de sécurité a voté mercredi à l'unanimité le prolongement d'un an et… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.