18 Mai 2017

Sénégal: Législatives de 2017/Lancement du mouvement «Oser l'avenir» - Aissata Sall Tall se démarque !

Le députée socialiste et mairesse de Podor (région de Saint-Louis), Aissata Tall Sall ne partira aux prochaines élections législatives, ni avec la coalition Benno Bokk Yakaar (coalition au pouvoir), ni avec Mankoo Takhawou Sénégal (coalition de l'opposition). Mais, elle compte participer aux élections sous la bannière de son propre mouvement politique. Ce mouvement dénommé «Osez l'avenir» sera lancé officiellement ce samedi 20 mai. Elle l'a fait savoir hier, mercredi 17 mai lors d'une face à face avec la presse.

Aïssata Tall Sall se démarque ! Elle ne sera ni avec Mankoo, encore moins avec Benno. Pour les prochaines élections législatives de 2017, le maire de Podor compte aller sous la bannière de son propre mouvement politique dénommé «Osez l'avenir» dont le lancement officiel est prévu le samedi 20 mai. Elle l'a fait savoir hier, mercredi 17 mai lors d'une conférence de presse.

«Osez l'avenir a été porté sur les fonts baptismaux depuis 2014 à la suite de péripéties de renouvellement des instances de base du parti socialiste. Nous avions alors, quelques camarades et moi, pensé qu'il fallait changer les règles et les pratiques dans les partis politiques.

Le mouvement Osez l'avenir marchant sur les traces de Léopold Sédar Senghor a fini de s'installer dans le pays en effectuant un difficile travail de maillage national. Dans sa marche de jeunesse, Osez prend son courage et va s'assumer.

Ainsi, il participera aux élections législatives de 2017 sous sa bannière et en coalition avec d'éminentes forces politiques de notre pays qui croient qu'un autre Sénégal est possible », a annoncé Me Aissata Sall Tall précisant par ailleurs que «Osez l'Avenir» n'est ni de Mankoo, ni de Benno.

«Osez est la troisième voie. Celle là même qui proposera au Sénégal et aux Sénégalais l'alternative des choix clairs car notre ambition est de faire renouer les Sénégalais avec la politique dans toute son essence. J'allais dire dans toute sa noblesse.

Et nous y travaillerons avec toutes les forces qui y croient. Le bouillonnement politique que vit notre pays ne doit pas nous faire oublier la finalité de nos choix mais ceux-ci ne seront compris que s'ils sont clairement exposés aux yeux de l'opinion», soutient-elle.

«JE N'AI JAMAIS ETE DANS MANKOO»

Interpellée sur les raisons qui l'ont poussé à se démarquer de l'initiative 2017, le maire socialiste martèle : «à tort ou à raison, de façon involontaire ou consciente, on a créé la confusion dans l'esprit de l'opinion et Initiative 2017 a été créée par Cheikh Bamba Dièye, Moussa Tine, Khalifa Sall, Moussa Sy et Me Aissata Tall Sall.

Nous avons mis en place et rédigé une plateforme qui nous permettait d'aller aux élections législatives. Malheureusement, Khalifa Sall s'est retrouvé en prison.

Entre le moment où on portait le combat pour le défendre et le moment où on pensait porter Initiative 2017 sur les fonts baptismaux, ma mère est décédée.

C'est pendant ce deuil que j'ai appris que d'autres camarades sont partis lancer Initiative 2017 pour en faire non seulement un mouvement de soutien à Khalifa Sall et qu'elle va aller avec Mankoo. Je n'ai jamais été avec Mankoo».

Sénégal

Afrobasket dames 2017 - Nigéria, Angola, Sénégal vers les quarts

Jour de repos ce lundi à Bamako à l'Afrobasket dames 2017. Après 3 jours de compétition et 3… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.