18 Mai 2017

Cameroun: Aimée-Catherine Moukoury - Une passionée à Canal 2

La jeune présentatrice est de ces visages qui comptent aujourd'hui sur la chaîne.

Sa douceur vocale, elle l'a copiée chez Claire Chazal. Son assurance, elle l'a empruntée à Denise Epote. Elle entend être une journaliste de haut niveau, tel Charles Ndongo. Lorsqu'on a des modèles comme ceux-là, difficile de ne pas trouver sa voie. A 26 ans, la journaliste fait ses preuves à Canal 2 International. De la présentation de la revue de presse, à celle du Journal de 13h, en passant par celle du magazine sportif Grand Stade, le passage d'Aimée-Catherine Moukoury sur les plateaux arrache plus d'un compliment sur les réseaux sociaux : « la télé te va trop bien » ; "More blessing on your way" ; « la télé brille quand tu passes»... Pas de limite dans l'esprit de cette originaire de Malimba, qui garde à l'esprit ces mots de Nelson Mandela : « Cela semble toujours impossible jusqu'à ce qu'on le fasse ».

Si son aventure en télévision fait sensation, la titulaire d'une licence (Université de Buea) en sciences politiques et administration publique aurait pu devenir avocate. Seulement : « Je me suis toujours dit que je ferai ce métier sans savoir pourquoi », se souvient-elle. Ses frères le savaient, c'est peut-être pour cette raison qu'à 5 ans, ils s'amusaient à placer la petite Cathy dans un meuble afin qu'elle leur présente le journal.

Des visionnaires ! Aujourd'hui, elle le fait mais de façon plus appliquée, grâce à sa licence en journalisme obtenue à l'Ecole supérieure des sciences et techniques de l'information et de la communication (Esstic) à Yaoundé, où elle a appris à maîtriser les rudiments du métier. Un rêve devenu réalité. En parlant de rêve, elle souhaite que la situation de la femme change, « afin que celle-ci soit vue autrement, pour faire avancer le continent ». La condition financière du journaliste camerounais la préoccupe également, d'où son vœu d'un futur changement. En attendant, c'est au service de sa passion qu'elle mobilise ses réflexions, pour des prestations qui feront peut-être d'elle un modèle, une source d'inspiration pour des générations en quête de vocation.

Cameroun

Washington dément avoir retiré son soutien à l'armée accusée d'exactions

Au Cameroun, le dernier rapport d'Amnesty International continue de faire des vagues. L'ONG y épingle les forces… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.