18 Mai 2017

Togo: Les négociations d'hier ont échoué

Démarrée hier, la grève du personnel de la Société de Transport de Lomé (SOTRAL) se poursuit ce jeudi, malgré les négociations ouvertes dans la soirée d'hier. Il ressort que les propositions faites par l'employeur n'impactent en rien les revendications des employés.

Selon Adodo KOEADJO-TASSI, délégué général, le paiement des salaires et le premier point des revendications et à la table des négociations mercredi soir, « « nous avons pu comprendre que c'est le seul point auquel l'autorité a pu trouver satisfaction et ordonné que les banques paient les salaires dès hier soir ».

Mais, non seulement cela n'a pas plu aux délégués partis en négociations, mais aussi « quand nous sommes venus faire le compte-rendu à la base mais cela n'a pas épousé l'assentiment des travailleurs et ont dit que la grève se poursuive », a-t-il poursuivi.

En d'autres termes, il estime que le salaire est un acquis pour tout travailleur et donc ne saurait être considéré comme un accord.

Rappelons que une douzaine de revendications sont à la base de mouvement de débrayage : prime de transport, prime de risque, statut de l'employé et paiement de salaires.

Togo

Un crime lâche et abominable

Le président Faure Gnassingbé a dénoncé mardi un crime lâche et abominable… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.