18 Mai 2017

Congo-Kinshasa: Plusieurs quartiers de Mbuji-Mayi sans électricité

Plusieurs quartiers de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) vivent sans électricité, depuis mercredi 17 mai.

Cette situation fait suite aux pannes successives survenues sur les machines de la centrale hydroélectrique de Tshala, rapportent des sources locales.

La desserte en eau potable de la Régie de distribution d'eau (REGIDESO), qui dépend du courant de la Société ENERKA, est également interrompue, indiquent les mêmes sources.

Du coup, les tenanciers de bistrots, maisons de vente de vivres frais, les cabines publiques, les ateliers de soudure et autres se disent affectés par cette situation.

Le directeur général d'ENERKA, M. Kalonji, se veut tout de même rassurant. Selon lui, il y a des pannes, mais les techniciens sont à pied d'œuvre. Dans les heures qui suivent, des machines pourront être remises en service, promet-il.

Congo-Kinshasa

Zones rurales - 1 Congolais sur 10 souffre de la faim

La situation d'insécurité alimentaire en République Démocratique Congo devient de plus en… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.