18 Mai 2017

Sénégal: La lecture pourrait réduire de 10% le taux de pauvreté dans le monde, selon la directrice de l'USAID

Kaffrine — La directrice de l'USAID, Lisa Franchett a partagé, jeudi à Kaffrine, une enquête de l'UNESCO faisant ressortir que le taux de pauvreté pourrait "être réduit de 10%" à travers le monde si tous les élèves des pays à faible revenu acquièrent des compétences de base en lecture.

"Les enfants qui n'apprennent pas à lire gagnent moins dans la vie et ont des capacités limitées à contribuer au bien-être de leurs familles et de leurs communautés", a-t-elle fait remarquer.

La directrice de l'USAID (Agence des Etats-Unis pour le développement international) s'exprimait au lancement par le ministre de l'Education nationale, Serigne Mbaye Thiam du programme national de lecture.

"La lecture est un droit pour chaque enfant. Elle est aussi indispensable pour la paix, le développement et la prospérité d'une nation. Elle est un outil puissant", a-t-elle encore dit.

Mme Franchett a par ailleurs déploré le fait que "de nombreux enfants sénégalais ne commencent pas leurs études avec de bonnes bases en lecture".

"Ils sont trop nombreux à ne pas apprendre à lire assez tôt ou assez bien", a-t-elle regretté.

Selon elle, l'USAID est "extrêmement" fière d'accompagner le programme national de lecture et de partager la vision du ministère de l'Education nationale consistant à aider tous les enfants du Sénégal à apprendre à lire.

Sénégal

Weebi, une application innovante au service des commerçants

Les outils numériques peuvent rendre de nombreux services, y compris là où on les attend le moins.… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.