18 Mai 2017

Congo-Kinshasa: Sud-Kivu - Journée ville-morte à Miti pour dénoncer les tueries

La société civile de Mudaka, en territoire de Kabare, a organisé, jeudi 18 mai, une journée ville-morte, dans le groupement Miti pour dénoncer les tueries enregistrées dans cette partie du Sud-Kivu.

Toutes les activités ont été paralysées dans ce groupement, où les écoles n'ont pas ouvert, ni les marchés.

«La société de l'axe Kabare-Nord y compris Mudaka, Kavumu et Miti a respecté le mot d'ordre de la société civile parce qu'aucune activité ne s'est organisée. Les écoles n'ont pas ouvert les portes, les marchés n'ont pas fonctionné. Il n'y a pas de bus sur les artères», a souligné le rapporteur de la société civile de Mudaka, Samuel Mulemangabo.

Ce dernier attribue ces actes de barbarisme aux bandits armés, aux militaires ainsi qu'aux policiers.

Il a également noté que chaque jour, les hommes en armes attaquent, pillent, volent et tuent les habitants de cette partie du Sud-Kivu.

Samuel Mulemangabo a, en outre, invité les autorités provinciales et nationales à restaurer la sécurité dans le groupement Miti et environs.

Congo-Kinshasa

L'affaire Clément Kanku s'emballe

Au lendemain de la publication d'enregistrements en RDC qui mettent en cause le député et ancien ministre… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.