18 Mai 2017

Afrique: La pauvreté extrême, un défi majeur pour les pays du continent

communiqué de presse

Luanda — Le secrétaire d'Etat aux droits de l'homme, António Bento Bembe a affirmé à la 60e session ordinaire de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, qui a lieu à Niamey, au Niger, que l'extrême pauvreté était un défi majeur pour les pays du continent.

Selon le responsable, cité par une note de l'ambassade d'Angola dans ce pays, c'est un phénomène qui touche principalement les jeunes.

Dans le cas de l'Angola, il a dit qu'il y avait une grande évolution pour permettre le plein respect des droits de l'homme, y compris la réduction de l'indice de pauvreté extrême.

Malgré certaines contraintes budgétaires, le Gouvernement de l'Angola poursuit avec la mise en œuvre de 195 projets d'infrastructures prioritaires au niveau national, dont le droit au logement.

Il a fait référence au Programme national d'urbanisation, dont l'objectif est la construction de logements dans les différentes régions du pays.

Dans le document parvenu jeudi à l'Angop, António Bento Bembe reconnaît qu'il reste encore beaucoup à faire, en dépit des progrès déjà réalisés.

La 60e session ordinaire de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples a lieu du 8 au 22 ce mois (mai).

La dernière session ordinaire de cet organe avait eu lieu du 21 octobre au 4 novembre 2016 dans la ville de Banjul, en Gambie.

Afrique

Importations alimentaires - L'Afrique atteindra 110 milliards $ d'ici à 2030 sans une alternative crédible

Un cauchemar pour la Banque africaine de développement (BAD) qui ne jure plus que sur la nécessité… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.