18 Mai 2017

Afrique: Cyberattaque mondiale - 6 questions pour comprendre

interview

Les faits : le week-end dernier, un virus informatique s'est propagé dans les ordinateurs du monde entier : plus de 200 000 machines ont été touchées dans 150 pays ! Impossible pour les utilisateurs de lire leurs fichiers, car ces derniers ont été cryptés avec un programme appelé «ransomware».

C'est quoi un ransomware ?

C'est un virus informatique qui rend illisible les fichiers d'un ordinateur, d'un smartphone ou d'une tablette. Les pirates qui ont propagé ce virus ont réclamé de l'argent (une sorte de rançon) pour rendre les fichiers à nouveau lisibles.

Le montant ? 300 dollars (environ 10 000 roupies) à payer en bitcoins sous 3 jours, sinon le tarif double ! Si au bout de 7 jours l'utilisateur bloqué n'a toujours pas payé, les fichiers sont effacés...

Qui est responsable de l'attaque ?

Il est encore trop tôt pour le dire. Une enquête internationale a été ouverte pour trouver les coupables. Plutôt qu'une attaque venant d'un pays, la piste de l'escroquerie est évoquée, l'objectif étant de faire un hold-up informatique mondial !

A-t-il réussi ? Pas vraiment. On estime que les pirates ont empoché 2 millions de roupies. C'est peu. Cela veut dire qu'1 personne sur 1000 a payé. Mais ce n'était peut-être qu'un premier test...

Qui sont les victimes et comment ont-elles été piégées ?

Les entreprises et les administrations de nombreux pays ont été touchées. Cela a mis en danger leur fonctionnement. En Angleterre, par exemple, les pirates, ont bloqué les fichiers des hôpitaux.

Il suffisait d'ouvrir une pièce jointe pour que l'ordinateur soit contaminé. Mais ce n'est pas tout : ce virus a la capacité de circuler et d'atteindre les ordinateurs auxquels il est lié !

Maurice a-t-il été touché ?

Selon notre ministre des Technologies, non. Mais Europol et plusieurs agences de presse étrangères disent le contraire.

Que faire en cas d'infection ?

Commence par éteindre ton ordinateur et désactive la WiFi. Cela évitera que le virus se propage à d'autres appareils de la maison.

N'essaie pas de réparer toi-même, seul un utilisateur expérimenté peut le faire. Surtout, ne paie pas la rançon car tu ne récupéreras par forcément tes fichiers. De plus, cela encourage les pirates à commettre d'autres crimes.

Comment se protéger ?

Quelques conseils de sécurité contre les ransomware :

N'ouvre pas des pièces jointes paraissant suspectes ou venant d'un expéditeur inconnu.

Fais des sauvegardes de tes fichiers ailleurs que sur ton ordinateur.

Fais des mises à jour régulières de tes logiciels.

Ne va pas sur des sites douteux de téléchargement.

Ne clique pas sur les publicités qui s'affichent quand tu es sur Internet.

Afrique

Le retour de 6000 jihadistes de l'EI en Afrique, principale «menace du futur»

Lors d'une réunion sur les moyens de combattre le terrorisme organisée par l'Union africaine et… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.