19 Mai 2017

Ile Maurice: Meurtre de Reena Rungloll - Deux nouvelles arrestations dont un étudiant

La police ne chôme pas dans l'enquête ouverte dans le cadre du meurtre de Reena Rungloll. Elle a procédé à l'arrestation de deux autres personnes, mercredi. L'un d'eux, Soobiraj Mahadeo, l'oncle du principal suspect, a comparu en cour de Moka, jeudi 18 mai. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule policière. Une charge provisoire de «conspiracy to pervert the course of justice» a été retenue contre lui.

Le même jour, la police a procédé à l'arrestation de Chandra Varma Kanye, un étudiant d'une université. Il a, lui aussi, comparu devant la justice jeudi. Deux charges provisoires pèsent sur lui, notamment «kidnapping» et «aiding and abetting a murder». Il a, lui aussi, été reconduit en cellule policière jusqu'à sa prochaine comparution.

Par ailleurs, en cour, Me Vikash Teeluckdharry qui défend Chandra Varma Kanye a qualifié cette affaire de «fishing expedition». «Mon client a été convoqué par les enquêteurs de la Criminal Investigation Division de Quartier-Militaire où il a dû répondre à 35 questions. Toutefois, aucune d'entre elles n'avait trait à ce qu'on lui reprochait», a fait ressortir l'homme de loi. Et de poursuivre que «mon client a été arrêté à quelques semaines avant ses examens qui sont prévus du 12 au 15 juin».

Reena Rungloll avait été poignardée par son amant, Jimmy Amlesh Mahadewa, le 31 octobre dernier. Ce dernier était passé aux aveux en expliquant qu'il avait, dans un accès de colère, accidentellement infligé un coup de couteau à la victime. Il a également admis avoir brûlé le cadavre dans un champ de canne, à Trianon.

Ile Maurice

La tablette de Danielle Selvon «volée» de sa valise

S'agit-il d'un vol ? C'est du moins la thèse que privilégie la députée indépendante,… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.