19 Mai 2017

Cameroun: Hommage aux anciens internationaux

Un match de gala organisé mercredi dernier au stade militaire de Yaoundé, dans le cadre des célébrations de la fête de l'Unité.

Chez ces anciens Lions et Lionnes, le poids de l'âge se fait sentir. L'usure du temps est passée par là. Les cheveux sont grisonnants. Les rides se frayent un chemin sur les visages. Les corps sont arrondis, etc. Mais le talent, lui, n'a pas disparu. Les gestes techniques sont encore là. En témoignent, ce contrôle orienté de Jules Denis Onana. Cet extérieur du pied de Pierre Wome exécuté avec une aisance déconcertante. Cette parade de la gardienne de but Henriette Nzepang... Dans le cadre des activités marquant la célébration de la 45e fête nationale, le Comité national d'organisation a initié un gala de football en hommage aux gloires du football camerounais.

Occasion de revoir quelques anciennes vedettes : Yvette Moukouri, Julienne Mbakop, Eugène Ekeke, Dagobert Dang, Ndoumbe Léa, etc. L'opposition entre anciens Lions et ex-Lionnes semble au début déséquilibrée. Les hommes mènent par trois buts à zéro au début de la deuxième mi-temps. Rita Djob et ses coéquipières sont rapidement submergées.

Mais l'entrée de quelques joueuses en activité va quelque peu rééquilibrer les débats. Geneviève Ngo Mbeleck et Augustine Ngo Back Batoum notamment, donnent le tournis à Pierre Wome, Ndip Akem et autres. Emmanuel Kunde, en patron de la défense qu'il était, rappelle ses troupes à l'ordre. D'un simple regard Jean-Claude Pagal a compris. Le match est plaisant et au final, le score (3-2) est anecdotique. « Ça fait plaisir d'avoir rejoué avec le maillot des Lions. Nous encourageons cette initiative.

Nous n'avons pas véritablement forcé pour éviter un score large aux filles », déclare Edmond Enoka, un brin taquin. La convivialité et le brassage des générations étaient les maîtres-mots de la partie. « En répétant ce genre d'initiative, cela va participer à favoriser le brassage de générations », pense Bernadette Anong. Le match était l'occasion de transmettre un message à la jeunesse camerounaise. Celui du patriotisme, de l'engagement citoyen et du fighting-spirit propres aux sélections nationales.

C'est pourquoi le ministre de la Jeunesse et de l'Education civique, Mounouna Foutsou, initiateur de cette rencontre, a exprimé le souhait que ces anciennes gloires du football servent de modèles et inspirent la jeunesse camerounaise.

Cameroun

Mutilation de corps à Kribi

Les morguiers de cette formation sanitaire sont accusés d'avoir enlevé des organes sur le cadavre d'un… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.