19 Mai 2017

Centrafrique: Violences à Bangassou - La Croix-Rouge parle de 115 corps

L'organisation non gouvernementale évoque un bilan encore partiel qui pourrait s'alourdir au terme des recherches qui se poursuivent sur le terrain.

La guerre des chiffres fait rage sur le bilan exact des violences survenues le week-end dernier à Bangassou dans le sud-est de la République centrafricaine. Au lendemain de la publication par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) du bilan, faisant état de 26 morts dans ces actes de barbarie, la Croix-Rouge dit avoir recensé 115 corps.

«La Croix-Rouge locale a dénombré 115 morts. Et ce n'est qu'un bilan partiel. C'est la Croix-Rouge locale qui a rapporté ces chiffres et qui est au travail, qui nous a relaté à trois reprises qu'il y a tel nombre de morts», a révélé Antoine Mba Bogo. Sur les circonstances de ces tueries en série, le président de la Croix-Rouge centrafricaine se veut plus précis. «Ils sont morts de diverses façons : à coups de couteau, de barres de fer ou de blessures par balles», argumente-t-il.

Centrafrique

A Obo, le départ des soldats ougandais inquiète la population

A Obo, les soldats américains et ougandais se retirent. La mission des Ougandais sous l'égide de l'Union… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.