19 Mai 2017

Afrique: La BADEA sort son carnet de chèque

communiqué de presse

La Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) a accordé vendredi deux lignes de crédit d'un montant de 60 millions de dollars à la BIDC (Banque d'investissement et de développement de la Cécéao) dont le siège se trouve à Lomé.

Le premier financement de 45 millions de dollars est destiné à favoriser les échanges commerciaux entre les opérateurs économiques de la Cédéao et ceux du Monde arabe.

Le second - 15 millions de dollars - donnera un coup de fouet à la trésorerie de l'institution pour répondre aux demandes de financement des entreprises ouest-africaines qui ont besoin d'investir et d'embaucher.

L'accord a été signé par Sidi Ould Tah, le directeur général de la BADEA, et Bashir Mamman Ifo, le président de la BIDC.

La BADEA est une institution financière financée par les états membres de la Ligue arabe. Elle entend contribuer au développement de la coopération économique, financière et technique arabo-africaine.

Afrique

Changement climatique - Des éruptions volcaniques pour sauver le climat

Une éruption volcanique de forte ampleur peut influencer le climat d'une façon importante pour plusieurs… Plus »

Copyright © 2017 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.